La Banque de Thaïlande impose des restrictions hypothécaires

La spéculation immobilière et l’endettement des ménages sont dans le collimateur de la Banque de Thaïlande qui a décidé de revoir la hausse le versement initial nécessaire pour obtenir un prêt immobilier.

Les acheteurs de maisons d’une valeur supérieure à 10 millions de baht et de résidences secondaires devront désormais effectuer des versements initiaux d’au moins 20%, a annoncé la Banque de Thaïlande.

Cette mesure, qui entrera en vigueur en janvier, intervient dans un contexte d’endettement élevé des ménages et d’augmentation des prêts hypothécaires irrécouvrables.

En effet, Wajeetip Pongpetch, un gouverneur adjoint, a déclaré que ces mesures pourraient également contribuer à réduire l’endettement des ménages, qui s’élevait à 12,3 billions de bahts à la fin juin, soit l’équivalent de 77,5% du PIB et parmi les plus élevés d’Asie.

« Ces mesures visent à prévenir la spéculation et à réduire les prêts hypothécaires pour les acheteurs bailleurs » a-t-elle dit.

Jusqu’à présent, les acheteurs de résidences secondaires de moins de 10 millions de bahts devaient verser un acompte d’au moins 5 % pour les maisons et d’au moins 10 % pour les condominiums.

Selon un indice de la Banque de Thaïlande, les prix de l’immobilier ont augmenté de 5,6 % au premier semestre de 2018 par rapport à l’année précédente. Au second semestre 2017, les prix n’ont augmenté que de 0,6 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Les prêts immobiliers ont progressé de 6,2 % à la fin du deuxième trimestre par rapport à l’année précédente, tandis que les prêts hypothécaires non performants (non performing loan, c’est à dire les prêts qui ne sont plus remboursés par les emprunteurs) ont atteint 3,39 % du total, le niveau le plus élevé depuis la fin de la crise financière mondiale en 2009.

L’an dernier, la Banque Centrale avait déjà resserré les règles sur les cartes de crédit et les prêts personnels pour lutter contre le niveau de l’endettement des ménages.

 

Source: Bangkok Post


4.2/5


(5 Reviews)

Zoé Cazaubiel
Journaliste stagiaire, étudiante à l'ISCOM

Immobilier Thaïlande

0/5 (0 Reviews)