Catégories
Économie Investissement

La Thaïlande rejoint la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII)

La Thaïlande a signé mardi à Beijing l’accord de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII), selon l’agence chinoise Xinhua.

La Thaïlande a signé à Beijing l’accord de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII), selon l’agence chinoise Xinhua.

La Thaïlande est le 52e des 57 membres fondateurs potentiels à avoir signé cet accord. Les autres pays attendent toujours des approbations administratives.

Après la signature de cet accord, l’ensemble des 57 membres doivent obtenir le feu vert de leurs organes législatifs d’ici le 31 décembre 2016 pour devenir membres fondateurs de la BAII.

S’il est trop tôt pour présager des futurs développements de la Banque asiatique d’investissement en infrastructures (BAII), l’initiative est un moyen pour Pékin de reprendre l’initiative dans une région où elle provoque  parfois la méfiance.

En ce qui concerne les 57 pays membres, le Japon est la seule grand économie en Asie à ne pas avoir demandé l’adhésion, tandis que quatorze pays européens dont la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne ont rejoint le projet. Les dix pays membres de l’Asean sont également partie prenante.

La liste complète des membres est consultable sur le site officiel de l’ AIIB.

La gouvernance de la BAII n’a pas encore été déterminée de manière définitive, bien que la Chine soutienne un partage de 75 % entre les membres asiatiques et 25 % pour les pays non-asiatiques, avec des droits de vote au sein de chaque groupe alloués en fonction du Produit Intérieur Brut (PIB). Avec cette structure de gouvernance, la Chine aurait 43 % des voix.

La création de la BAII s’inscrit dans le projet chinois des « routes de la soie » exposé en 2013 : un plan qui vise à relier l’économie chinoise avec les économies de la région, en favorisant par de nouvelles infrastructures les échanges commerciaux et les flux touristiques.

La Chine est un de principaux partenaires économiques de la Thaïlande, et le principal fournisseur pays en terme d’entrées touristiques.

Les touristes chinois sont chaque année de plus en plus nombreux à voyager en Thaïlande, avec 4 millions d’arrivées sur les six premiers mois de cette année, en hausse de 111% par rapport à 1,89 million pour la même période de 2014.

Sur une année complète le nombre de touristes chinois visitant la Thaïlande pourrait atteindre les huit millions en 2015, soit près de 30% du total.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire