Catégories
ASEAN Économie Investissement

Les entreprises asiatiques prévoient d’investir davantage dans l’Asean qu’en Chine

Au cours de la prochaine décennie, les entreprises de la région vont se concentrent davantage sur les nouvelles opportunités de croissance dans les pays tels que le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande, et moins sur la Chine

Le paysage des affaires en Asie va évoluer considérablement au cours de la prochaine décennie, selon un nouveau rapport de l’Economist Intelligence Unit.

Au cours de la prochaine décennie, les entreprises de la région vont se concentrent davantage sur les nouvelles opportunités de croissance dans les pays tels que le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande, et moins sur la Chine, selon un nouveau rapport de l’EIU intitulé «  integrAsian: How Asia’s economic ties are changing the business landscape »

Dans les cinq prochaines années, les entreprises asiatiques qui ciblent principalement la Chine, l’Inde et la Malaisie envisagent d’ouvrir de nouveaux bureaux ou de construire des usines dans ces pays.

Mais dans les dix prochaines années, elles vont se concentrer beaucoup plus sur le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande.

Alors que 71% des répondants disent qu’ils ont l’intention de construire une nouvelle usine ou d’ouvrir un bureau en Chine dans les cinq ans, seulement 23% ont l’intention de le faire dans les dix ans.

Au cours de la prochaine décennie, les entreprises de la région vont se concentrent davantage sur les nouvelles opportunités de croissance dans les pays tels que le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande, et moins sur la Chine
Au cours de la prochaine décennie, les entreprises de la région vont se concentrent davantage sur les nouvelles opportunités de croissance dans les pays tels que le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande, et moins sur la Chine

Les entreprises qui vont cibler le Myanmar pour l’expansion de leurs affaires vont presque doubler, passant de 22% en cinq ans à 42% en dix ans.

De même, les entreprises qui envisagent d’étendre leur activité au Vietnam et en Thaïlande au cours des cinq à dix prochaines années vont augmenter respectivement de 30% à 38% et de 31% à 36%.

La hausse des coûts du travail en Chine a été fréquemment citée comme le facteur principal qui conduit les entreprises à envisager de déplacer leur production vers les pays du delta du Mékong.

Source :  integrAsian: How Asia’s economic ties are changing the business landscape

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire