Catégories
Économie

La croissance thaïlandaise revue en baisse pour 2015

Le bureau de politique fiscale a revu ses projections de croissance économique pour 2015 à la baisse. La croissance de la Thaïlande devrait être de 3.9% cette année, alors que les prévisions pour les exportations, elles, ne devraient pas dépasser les 1.4%.

Le bureau de politique fiscale a revu ses projections de croissance économique pour 2015 à la baisse. La croissance de la Thaïlande devrait être de 3.9% cette année, alors que les prévisions pour les exportations, elles, ne devraient pas dépasser les 1.4%.

Kritsada Jinavijarana, le directeur général de l’Office de Politique fiscale, a déclaré que plusieurs réajustements avaient été fait au regard des perspectives économiques du pays pour cette année.

Les prévisions de croissance réduite de 4.1 % à 3.9 %.

Cet ajustement représente une croissance qui est bien au-dessous du potentiel économique du pays, et cela pour la deuxième année consécutive.

Mais Mr Jinavijarana a néanmoins avancé que ces prévisions étaient toujours meilleures que les chiffres de 2014, lorsque la croissance avait atteint seulement 0.7 %.

Selon lui, l’augmentation pour 2015 serait entièrement due aux dépenses publiques massives dans des projets d’infrastructure et dans le secteur du tourisme.

Faible croissance des exportations

croissance2015On s’attend à ce que la croissance des exportations ne dépassent pas les 1.4 %. En cause? Les perspectives économiques mondiales incertaine ainsi qu’un déclin mondial des prix agricoles.

L’instabilité croissante du baht est perçue comme étant le résultat des politiques monétaires quantitatives d’aides, mises en place par l’Union européenne et le Japon.

Kritsada Jinavijarana est tout de même confiant dans le fait que la Banque de Thaïlande sera capable de gérer la situation. Le directeur général prévoit que le baht baissera légèrement en 2015 à 33.06 baht par USD.

Le Bureau des Affaires Économiques Industrielles a quant à lui rendu public les statistiques montrant que l’indice de production industrielle du pays est descendu à 0.35 % à partir de décembre 2014.

Cependant ce chiffre est à nuancer. Il est en effet compensé par des projections de production industrielle  qui prévoient une croissance entre 3 et 4 % pour cette année, soutenue par le rebond de l’industrie automobile domestique.

La production automobile devrait augmenter de 14 % tandis que la valeur des produits industriels doit croître entre 2 et 3 %, favorisée par des dépenses domestiques plus élevées.