Il n’y a pas que l’argent dans la vie, il y a le riz aussi. En trois mois les cours du riz sur les marchés mondiaux  a presque doublé, passant de 360$ à 760$ la tonne. On pourrait croire que cette hausse profite aux agriculteurs thailandais, mais en fait ce sont surtout les grossistes et les exportateurs qui s’enrichissent  en stockant (ce que les riziculteurs ne peuvent pas faire), car ils prévoient de nouvelles hausses.


L’Inde, la Chine, l’Indonésie et d’autres pays asiatiques se ruent sur le riz, denrée alimentaire de base de toute l’Asie, pour assurer des stocks en prévision d’une possible pénurie, accelérant ainsi le mouvement vers la hausse. L’Inde a d’abord imposé un prix pour la vente à l’exportation de 1000$ la tonne, tentant ainsi d’encourager les marchands de riz à vendre sur le marché intérieur, puis à interdit les exportations. Avant l’Inde, le Vietnam a aussi interdit les exportations de riz. Les agriculteurs, et surtout les négociants de Thaïlande, premier pays exportateur de riz, accumulent leurs stocks en espérant que le prix atteindra bientôt 1000$ la tonne. Le riz basmati de l’Inde a déjà atteint les 1200 dollars la tonne cette semaine.

La Thaïlande a déjà pris de mesures pour adoucir les conséquences de la hausse de prix: plus de 2 millions de tonnes de riz seront vendus à des prix inférieurs à ceux du marché, en sacs de cinq kilogrammes, mais pour empêcher le stockage, les acheteurs devront produire un justificatif de domicile par famille.

Le Comité national de la politique du riz fixera les prix en Thaïalnde, et décidera de la méthode de distribution aussi bien que du volume exact de riz. Le ministère de commerce prévoit de vendre 2.1 millions de tonnes de riz en sacs de cinq kilogrammes. Ce riz bon marché ne sera pas vendu dans les supermarchés, pour empêcher la spéculation. Le prix de vente devrait être entre compris entre 72 et 86 bath pour chaque sac de 5 kilogrammes.

La production nationale de la Thaïlande est plus de 20 millions de tonnes et la consommation locale est normalement d’environ 7 de millions de tonnes.  Le reste est exporté.

Chiffres clés Thaïlande:

>> La consommation quotidienne de riz est en moyenne de 290 grammes par personne

>> La consommation annuelle est de 105 kilogrammes per capita

>> La consommation nationale est 6.6 millions de tonnes par an en moyenne

>> La Thaïlande produit 20.5 millions de tonnes de riz par an.

0/5 (0 Reviews)

2 Commentaires

  1. Que l’on spécule sur les métaux précieux ou le pétrole, passe encore.

    Mais spéculer sur la faim c’est indigne (pour être poli…).

Laisser un commentaire