Catégories
Bourse Économie Investissement

La Thaïlande mieux placée pour résister à la crise américaine ?

Il n’y a pas si longtemps, on considérait encore que les marchés asiatiques étaient mieux placés pour résister à la crise de marchés financiers. Aujourd’hui rien n’est moins sûr, et la plupart des places financières asiatiques ont été touchées par la tourmente venue des États Unis.
Selon l’agence de notation financière Fitch Ratings, l’Asie ne peut pas être découplé de l’économie américaine, et dans la région les perspectives de croissance seront plus faibles en 2008.

Fitch Ratings a récemment placé Singapour, Hong Kong et le Vietnam en haut de la liste des marchés asiatiques les plus vulnérables par rapport à la crise américaine. Ces marchés dépendent pour une large part des exportations destinées aux États-Unis, et des exportations vers la Chine de pièces et de composants qui sont finalement à destination des États-Unis ou de l’Union européenne.

La Thaïlande est presque en bas du classement de vulnérabilité, en neuvième place. Pourtant les exportations du Vietnam vers les Etats-Unis représentent plus de 10 pour cent du produit intérieur brut (PIB), tandis que la Thaïlande exporte vers les États-Unis aussi environ 10 pour cent de son PIB.

Les exportations vers les Etats Unis ne sont pas le seul facteur à prendre en compte : plus de 40 pour cent des exportations de la Thaïlande vers la Chine et Hong Kong ont été des pièces et des composants qui seront ensuite réexportés vers les consommateurs finaux aux Etats-Unis dans l’UE.

Mais la Thaïlande bénéficie aussi d’une relativement bonne situation financière grâce à une position faible de dette extérieure et de la dette publique par rapport au PIB. La Banque de Thaïlande a déclaré hier que la réduction du taux d’intérêt de 75 points de base à 2,25 pour cent de la Réserve fédérale américaine, n’avait pas déclenché un afflux de fonds vers le pays. Les investisseurs prennent en compte les risques propres à la Thaïlande liés à l’incertitude politique, la faiblesse de la consommation et de l’investissement. Fitch Ratings a prévu une croissance économique de 4,7 pour cent cette année pour la Thaïlande, contre 4,8% pour 2007.

Fitch Ratings Ltd. est une agence de notation financière internationale, américaine et britannique, basée à la fois à New York et à Londres. C’est la plus petite des trois NRSRO (Nationally Recognized Statistical Rating Organizations, organisations d’évaluation financière et statistique nationalement reconnues) reconnues par la SEC américaine (commission des opérations de bourse) avec Standard & Poor’s (S&P) et Moody’s.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.