Catégories
Économie Entreprises

Profits records pour les banques thaïlandaises

Le secteur bancaire en Thaïlande a enregistré des bénéfices records en 2012 avec une croissance moyenne des bénéfices net de 30%, totalisant 163,13 milliards de baht.

Le secteur bancaire en Thaïlande a enregistré des bénéfices records en 2012 avec une croissance moyenne des bénéfices net de 30%, totalisant 163,13 milliards de baht.

Bank of Ayudhya (BAY) a été la plus performante, avec un bond de 57,9% sur un an sur les bénéfices et une forte croissance des revenus dans tous les domaines.

Siam Commercial Bank a annoncé hier un bénéfice net pour 2012 de 40,22 milliards de baht, en hausse de 28,86% sur un an.

profits thai banks
Le secteur bancaire en Thaïlande a enregistré des bénéfices records en 2012 . Graphique: bangkokpost.com

L’augmentation des profits est attribuable à la croissance des prêts de 19,7% stimulée notamment par le programme gouvernemental de soutien à l’achat d’une première voiture qui a attiré plus d’un million de futur automobilistes thaïlandais.

Les ménages thaïlandais au troisième trimestre de cette année ont plus de dettes que l’année dernière et moins de capacité à les rembourser, selon le Bureau National de l’Economie et du développement social (NESDB).

Selon les statistiques de la Banque de Thaïlande (BOT) l’encours des prêts à la consommation des ménages a totalisé 2.74 milliards de baht, en hausse de 20,4% en glissement annuel, en partie à la suite des mesures de déduction fiscales annoncées par le gouvernement pour une «première voiture»

Lire aussi Les Thaïlandais de plus en plus endettés – économie – thailande-fr

Un secteur très protégé

À bien des égards secteur bancaire de la Thaïlande ressemble beaucoup à celui de ses voisins: strictement réglementé, bien capitalisé et très réfractaires au risque. Tout comme dans d’autres pays de la région, comme la Malaisie et l’Indonésie, la crise financière asiatique de 1997-98  a eu un effet structurant sur les banques de la région.

Seulement 14,5% des actifs financiers en Thaïlande sont détenus par des banques étrangères. Les investisseurs étrangers sont soumis à des restrictions très strictes sur le nombre de filiales autorisées et les services. En 2012 la banque HSBC a décidé de fermer ses succursales en Thaïlande faute d’avoir pu trouver une rentabilité suffisante. Le secteur devra s’ ouvrir progressivement à la concurrence étrangère à partir de  2015, mais pour l’instant la Banque de Thaïlande (BOT), ne délivre pas de nouvelles licences.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.