Catégories
Économie

La Thaïlande emprunte 94 milliards de bahts supplémentaires

Le Cabinet d’Abhisit Vejjajiva a autorisé vendredi le ministère des Finances à emprunter 94 milliards de bahts supplémentaires sur le territoire national pour financer son plan de relance. La dette publique thaïlandaise va donc atteindre le plafond légal de 441 milliards de bahts en 2009 ; elle augmente d’un point de pourcentage et s’élève maintenant à 44% du PIB.

Le Cabinet d’Abhisit Vejjajiva a autorisé vendredi le ministère des Finances à emprunter 94 milliards de bahts supplémentaires sur le territoire national pour financer son plan de relance. La dette publique thaïlandaise va donc atteindre le plafond légal de 441 milliards de bahts en 2009 ; elle augmente d’un point de pourcentage et s’élève maintenant à 44% du PIB.
Malgré tout, cet emprunt ne devrait pas permettre au gouvernement de couvrir son déficit. « Comme notre déficit budgétaire atteint 347 milliards de bahts et que les revenus fiscaux du gouvernement devraient accuser une baisse de 200 milliards de bahts minimum en 2009, de tels emprunts ne devraient pas être suffisant pour compenser les pertes», estime Pongpanu Savetarun, directeur général du Bureau de gestion de la dette publique.
Il ajoute que les emprunts, qui serviront notamment à augmenter les liquidités des entreprises publiques, devraient être réalisés d’ici la fin du troisième trimestre.

Début février, le gouvernement avait déjà annoncé un emprunt de 270 milliards de bahts dont 200 milliards d’emprunt local. Le Premier ministre, Abhisit Vejjajiva, avait demandé aux Thaïlandais de ne pas s’inquiéter des réserves du royaume.

« Nous n’avons aucun probleme de sécurité monétaire et nous avons toujours d’importantes réserves de change. Mais nous voulons utiliser de l’argent en provenance de différentes sources pour revitaliser l’économie », avait-il assuré au quotidien Bangkok Post.

Laisser un commentaire