Catégories
Économie

Le secteur automobile sinistré en Thaïlande

Le secteur automobile figure parmi les plus touchés par les inondations en Thaïlande. A l’heure actuelle, les huit fabricants d’équipement original (OEM) qui construisent des voitures, ou des pièces pour automobiles dans le centre de la Thaïlande ont stoppé toutes leurs activités.

Le secteur automobile figure parmi les plus touchés par les inondations en Thaïlande. A l’heure actuelle, les huit fabricants d’équipement original (OEM) qui construisent des voitures, ou des pièces pour automobiles dans le centre de la Thaïlande ont stoppé toutes leurs activités.

Les fabricants concernés sont Ford, Mazda, Hino, Honda, Isuzu, Mitsubishi, Nissan et Toyota. Ces constructeurs ont annoncé qu’ils avaient suspendu leur production  jusqu’à la mi-novembre au minimum, mais la réhabilitation des parcs industriels inondés pourrait en fait prendre encore de quatre à six semaines, une fois l’eau évacuée. IHS Automotive a réduit ses prévisions de véhicules en Thaïlande à 1,64 millions d’unités au quatrième trimestre, en baisse de 52%.

Les inondations ont déjà affecté les exportations vers les principaux marchés de la région de l’ASEAN, l’Australie, le Japon et le Moyen-Orient. Les exportations représentent 56% de la production totale de véhicules produit en Thaïlande.

Une pénurie de pièces qui affecte la production mondiale

La pénurie de composant électronique automobile et fourniture de pièces en provenance de Thaïlande a également impacté la production automobile du Japon. Une période clé pourrait commencer dans le courant du quatrième trimestre 2011 et du premier trimestre de 2012, alors que les industriels Japonais sont encore en train d’essayer de compenser les pertes de production dues à la catastrophe du tremblement de terre en mars dernier.

La pénurie de composants en provenance de la Thaïlande aura également un impact sur les installations de fabrication automobile en Amérique du Nord, en Europe et en Chine.

La zone industrielle d'Ayutthaya, à environ 50km au nord de Bangkok, vue par satellite le 27 octobre 2011

 La production de véhicules  représente environ 11 % du PIB thaïlandais (9000 milliards de baht, 290 milliards de USD)

Globalement, les inondations en Thaïlande représentent la seconde catastrophe naturelle majeure qui affecte le Japon cette année, après le séisme de mars. La Thaïlande joue un rôle clé dans les opérations de fabrication des entreprises japonaises, avec une 1800 constructeurs japonais opérant dans ce pays et 450 entreprises japonaises situées dans les sept zones industrielles touchées par les inondations.

Un secteur clé de l’industrie thaïlandaise

Cette catastrophe et ses conséquences pourrait bien coûter à la Thaïlande sa position de « Detroit de l’Asie », avec une production d’environ 1,7 millions de voitures en fin d’année 2010.

La Thaïlande est classée 14e producteur mondial automobile. Sur les 1,7 millions d’automobiles produites en 2010, 750.000 sont destinées au marché intérieur et le reste, ou 950.000 véhicules, sont destinés à l’exportation. Environ 990.000 véhicules ont été fabriqués en Thaïlande l’année dernière, ce qui équivaut à une croissance du secteur de 70% .

En 2011 la production aurait du augmenter de 10% et la production thaïlandaise de véhicules représente déjà près de 51 % du nombre total de véhicules fabriqués dans l’Association des Nations du Sud-Est asiatique (ASEAN). La production de véhicules  représente environ 11 % du PIB thaïlandais (9000 milliards de baht, 290 milliards de USD) , le deuxième secteur le plus important après l’informatique et les composants électroniques.

Laisser un commentaire