Catégories
A la Une Économie

La Thaïlande, une économie à revenu intermédiaire supérieur

La Banque mondiale a mis à jour la catégorisation des revenus de la Thaïlande, passant d’une économie à revenu moyen inférieur à une économie à revenu intermédiaire supérieur. Les pays à revenu intermédiaire supérieurs sont ceux dont le revenu moyen est compris entre $ 3.976 et $ 12.275. En Thaïlande le RNB par habitant est actuellement de $ 4.210…

La Banque mondiale a mis à jour la catégorisation des revenus de la Thaïlande, passant d’une économie à revenu moyen inférieur à une économie à revenu intermédiaire supérieur. La Banque mondiale révise annuellement son classement des économies du monde basée sur le revenu national brut (RNB) par habitant en utilisant la méthode Atlas.

Les pays à revenu intermédiaire supérieurs sont ceux dont le revenu moyen est compris entre $ 3.976 et $ 12.275. En Thaïlande le RNB par habitant est actuellement de $ 4.210. La Thaïlande se retrouve ainsi dans le même groupe que des pays comme la Chine, le Brésil et la Russie, ou la Malaisie.

L’ économiste principal à la Banque mondiale Kirida Bhaopichitr précise:

“La mise à niveau est une reconnaissance des réalisations économiques de la Thaïlande dans la dernière décennie pendant laquelle le RNB par habitant a presque doublé, tandis que la pauvreté a été considérablement réduite. Le pays a été prudent dans la gestion macro-économique, avec une position budgétaire solide et une faible dette publique et inflation.”

La Thaïlande dispose d’un environnement favorable aux affaires et a réussi à attirer des investissements directs étrangers et assurer une plus grande diversification de la production manufacturière, tant en termes de valeur ajoutée plus élevée que d’expansion vers de nouveaux marchés d’exportation émergents.

«Ces réalisations ont été reflétées dans la résilience de l’économie thaïlandaise à la récente crise financière mondiale, qui place la Thaïlande dans une position favorable à la fois dans l’ASEAN et le monde»

estime la Banque Mondiale

Un centre commercial à Pattaya. Les pays à revenu intermédiaire supérieurs sont ceux dont le revenu moyen est compris entre $ 3.976 et $ 12.275. En Thaïlande le RNB par habitant est actuellement de $ 4.210.

Pour soutenir sa croissance et éviter le piège à revenu intermédiaire,  la Thaïlande doit faire attention à élever sa productivité non seulement dans la fabrication, mais aussi dans les secteurs de l’agriculture et des services. Des niveaux élevés d’éducation et de compétences ainsi que la créativité, l’innovation et la concurrence seront nécessaire. Il s’agirait non seulement de promouvoir une croissance plus élevée, mais aussi une croissance inclusive qui aidera à réduire l’inégalité des revenus importante en Thaïlande.

La Banque mondiale utilise le RNB par habitant estimations pour sa classification opérationnelle des économies qui, à son tour, détermine leur admissibilité des prêts. La nouvelle liste de toutes les économies inclues dans des bases de données de la Banque mondiale, leurs classifications régionales et de revenus, et l’explication de la méthodologie de l’Atlas peuvent être trouvés ici .

Economies à revenu intermédiaire supérieur (3976 $ à $ 12,275)

L’Albanie Equateur La Namibie
Algérie Gabon Palau
Les Samoa américaines Grenade Le Panama
Antigua et Barbuda Iran, République islamique Pérou
L’Argentine La Jamaïque La Roumanie
L’Azerbaïdjan Jordanie Fédération de Russie
Biélorussie Le Kazakhstan La Serbie
La Bosnie-Herzégovine Lettonie Les Seychelles
Le Botswana Liban Afrique du Sud
Brésil Libye St. Kitts et Nevis
La Bulgarie Lituanie Sainte-Lucie
Le Chili Macédoine, Ex-République yougoslave Saint-Vincent et les Grenadines
Chine Malaisie Surinam
La Colombie Maldives Thaïlande
Costa Rica Ile Maurice Tunisie
Cuba Mayotte La Turquie
Dominique Le Mexique Uruguay
République Dominicaine Le Monténégro Venezuela

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Il reste encore beaucoup à faire au niveau de l’accès à l’instruction supérieure. (Universités, hautes écoles)
    Pour l’instant, seuls les jeunes gens de famille aisée peuvent y accéder.
    Quant à l’instruction donnée dans les écoles de base, sauf la religion et le nationalisme, les élèves ont un niveau médiocre.