Selon la Banque de Thaïlande (BoT), l’économie thaïlandaise devrait encore croître de 3,6% cette année, tirée par le tourisme et la consommation intérieure, malgré les turbulences du premier semestre et l’incertitude financière mondiale.

Comme la reprise économique du pays se confirme, il n’y a pas besoin de mettre en place des mesures de relance, et les politiques budgétaires et monétaires devraient être normalisées pour améliorer la stabilité financière du pays car les risques d’inflation persistent, a estimé le gouverneur de la BOT, Sethaput Suthiwartnarueput.

28 millions d’arrivées de touristes étrangers cette année

La reprise de la deuxième plus grande économie d’Asie du Sud-Est a été à la traîne de certains de ses pairs régionaux, mais un rebond du tourisme devrait donner un coup de pouce à la croissance.

Le BoT s’attend à 28 millions d’arrivées de touristes étrangers cette année, contre près de 40 millions avant la pandémie en 2019, un facteur capital pour relancer la croissance du royaume dont 12 à 15% du PIB dépend du secteur touristique au sens large.

Le mois dernier, le BOT a relevé son taux de référence d’un quart de point à 1,75% pour freiner les pressions sur les prix. Elle réexaminera ensuite son taux le 31 mai, alors que les économistes s’attendent à une nouvelle hausse des taux.

Une plus grande utilisation du yuan pour le commerce

Sethaput Suthiwartnarueput a déclaré que la BOT soutiendrait une plus grande utilisation du yuan pour le commerce et prévoyait de rencontrer la banque centrale chinoise le mois prochain.

Il a aussi précisé que la volatilité du baht reste plus élevée que celle de ses pairs régionaux, en raison de facteurs externes, mais que son niveau reste modéré par rapport aux autres devises.

Sethaput a également déclaré que le BOT prévoyait de publier des règles sur les banques virtuelles au troisième trimestre de cette année, un report par rapport au deuxième trimestre.

Des prévisions trop optimistes ?

Fitch Ratings, l’une des principales agences de notation de crédit au monde, a récemment révisé à la baisse ses prévisions de croissance économique de la Thaïlande en 2023.

Selon Fitch, le produit intérieur brut (PIB) de la Thaïlande devrait augmenter de 3,0% en 2023, en baisse par rapport à sa projection précédente de 3,2%. Ce taux est inférieur au taux de croissance moyen de 3,4% des pairs notés « BBB » et bien inférieur aux prévisions de 3,6% de la Banque de Thaïlande.

De son côté le FMI prévoit une croissance de 3,4% en 2023 et 3,6% en 2024 pour la Thaïlande

81d94ad7 imf apd reo table - thailande-fr
You May Also Like

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.