Avec près de 100 millions de connexions mobiles, la pénétration de la carte SIM en Thaïlande est de 140%, ce qui signifie qu’en moyenne un abonné mobile dispose de 1,58 carte SIM. Le marché est desservi par quatre opérateurs : AIS, DTAC, TrueMove H et la société d’État National Telecom (NT).

Principaux points à retenir

  • La 5G thaïlandaise a bien performé par rapport à ses homologues régionaux en raison d’un déploiement opportun du réseau 5G et de la disponibilité du spectre 5G dédié.
  • Sur la base des performances mobiles, la Thaïlande est un marché dominé par un seul acteur - AIS. Il avait une avance en termes de performances 4G et cette avance a été étendue avec la 5G. Le troisième opérateur sur le marché, dtac, n’est pas compétitif sur la 5G en raison de ses capacités limitées en spectre (les performances 5G de dtac sont équivalentes à la 4G d’AIS).
  • L’opérateur fusionné, NewCo, pourrait fournir une concurrence plus robuste à AIS tout en ayant l’échelle nécessaire pour investir dans la 5G. Bien que cela transforme la Thaïlande en un marché à deux acteurs, des exemples de fusions et d’acquisitions dans d’autres pays suggèrent qu’un certain nombre de mesures seront très probablement mises en place: désinvestissement du spectre, plus de capacité allouée aux MVNO, offres convergentes et innovantes, qui peuvent toutes potentiellement compenser son impact négatif.

La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter

Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite    

 

Rédaction Bangkok

Rédaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est située à Bangkok et est constituée de journalistes pigistes et de stagiaires