Dans toute l'Asie, l'histoire est à peu près la même. Pays après pays, les annonces de plans optimistes pour le démantèlement des centrales au charbon se sont succédés, en mettant l'accent sur les énergies renouvelables pour atteindre les objectifs climatiques.Mais la réalité est en complète contradiction avec le discours environnemental des dirigeants: les progrès en matière de réduction de consommation de charbon sont très lents, plus souvent même inexistants ou même s'inversent comme en Chine ou au Vietnam. La Chine a mis en service 76% des nouvelles centrales au charbon dans le monde en 2020, contre 64% en 2019, selon Boom and Bust 2021, un rapport produit par un consortium de groupes environnementaux.
La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite    

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.