La Thaïlande a décidé d’augmenter le ratio maximum autorisé entre la dette publique et le produit intérieur brut (PIB) à 70 %, contre 60 % actuellement, pour permettre au gouvernement d’emprunter davantage et relancer l’économie durablement touchée par la pandémie de COVID-19.

Le ministre des Finances, Arkhom Termpittayapaisith, a déclaré que la décision avait été adoptée pour donner au gouvernement plus de marge de manœuvre pour contracter de nouveaux emprunts pour mettre en œuvre des politiques budgétaires à moyen terme.

Le ministre a insisté sur le fait que l’ajustement est conforme à l’article 50 de la loi sur les disciplines fiscales et monétaires de l’État, qui stipule que le gouvernement peut ajuster le ratio entre la dette publique et le PIB tous les trois ans au moins.

Au cours de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a déployé plusieurs plans de relance, pour stimuler l’économie en difficulté et aider de nombreux travailleurs touchés par les restrictions décidées pour endiguer l’épidémie de coronavirus depuis mars 2020.

You May Also Like

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.