La 3e vague pandémique de Covid-19 a fait chuter les prévisions de la croissance économique de 2,6% à 1,8%, selon le centre de recherche Kasikorn, un retournememt de conjoncture étroitement lié au retour des touristes en Thaïlande, qui lui-même dépend des progrès de la campagne de vaccination.

Tous les indicateurs sont revus à la baisse par la combinaison de la nouvelle vague du Covid-19 et du faible taux de vaccination de la population.

Cela fait presque une semaine que le nombre de cas quotidiens de Covid a atteint les 2000 cas, et seulement 1,2 million de Thaïlandais ont été vacciné, au 28 avril, soit environ 2% de la population.

Moins de 1 million de touristes en 2021

Le centre de recherche économique Kasikorn a diminué sa prévision de croissance économique pour 2021 de près de 1%, celle-ci reposant majoritairement sur le retour des touristes en Thaïlande.

En janvier, on estimait encore à 2 millions le nombre de touristes en 2021 ; désormais, on en attend moins de 1 million. 

Les prévisions de la consommation des ménages ont également diminué quand 6 millions de Thaïlandais se sont retrouvé sans emploi depuis le début de la pandémie.

Cette revue à la baisse est aussi  une conséquence du retard de la campagne de vaccination, dont le faible avancement ne permettrait pas d’empêcher une quatrième vague de Covid-19 courant 2021. 

La campagne de vaccination retardée

Alors que les objectifs du gouvernement de M.Prayut Chan-O-Cha étaient de 2 millions de vaccination pour la première moitié de l’année et de 61 millions pour le second semestre, à peine 2% de la population de 69M a été vaccinée, selon les chiffres du 28 avril.

« À en juger par la lenteur du taux de vaccination, le gouvernement a peu de chances d’atteindre son objectif de vaccination »

Charl Kengchon, président de Kasikorn

Par ailleurs, la tendance haussière du nombre de contaminations, risque d’être plus difficle à maîtriser en raison de l’apparion du variant britannique , qui menace l’équilibre précaire de l’administration de santé.

« Le problème le plus urgent est la distribution de vaccins pour pallier les lacunes du système de santé publique. Une charge quotidienne de plus de 1 000 cas pendant un mois ferait courir le risque d’un effondrement du système de soins de santé »

a mis en garde le centre Kasikorn. 

La réouverture du pays repoussée?

70% de la population thaïe doit être vaccinée pour envisager une réouverture du pays, a assuré Sanan Angubolkul, président de la Chambre du Commerce.

Or, la reprise du tourisme qui représente entre 15 et 20% du PIB est vitale pour l’économie thaïlandaise, qui a beaucoup souffert pendant l’année 2020.

Nombre d’entreprises privées se préoccupent donc de la prise de retard des vaccinations, qui affecte directement leur activité et ébranle la confiance des acteurs financiers. Le gouvernement a toutefois promis des aides économiques, notamment aux petites entreprises, pour soutenir la croissance. 

Join the Conversation

2 Comments

  1. Malheureusement 1200 touristes dans les 6 premiers mois, 1’000’000-1’200=998800 touristes à trouver dans les 8 mois qui viennent…bonne chance

  2. Avec 110 décès en 15 mois, la Thaïlande n’a aucune raison de craindre quoi que ce soit côté covid, sauf la bêtise de ceux qui soufflent sur le feu de la peur et qui est le pire ennemi de ce pays dynamique…

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.