Catégories
Économie

L’économie thaïlandaise a poursuivi son ralentissement au mois de janvier

Selon une récente publication de la Banque de Thaïlande, l’économie thaïlandaise a poursuivi sa décélération au mois janvier

Selon une récente publication de la Banque de Thaïlande, l’économie thaïlandaise a poursuivi sa décélération au mois janvier, se contractant par rapport au mois précédent en raison d’une baisse des exportations.

Les détails des conditions économiques sont les suivants:

Les exportations ont diminué de 1,3% (hors or)

La valeur des exportations de marchandises a augmenté de 3,5% par rapport à la même période l’an dernier.

Sans tenir compte de l’or, la croissance de la valeur des exportations est restée négative à 1,3%.

La contraction est due en particulier à une baisse des exportations dans les domaines des :

1) Produits pétroliers tels que les produits chimiques et pétrochimiques, en partie à cause du ralentissement de la demande des partenaires commerciaux de la Thaïlande.

2) Produits agricoles, en particulier le riz, en raison de la concurrence par les prix des pays concurrents et de l’offre affectée par la sécheresse

3) Produits électroniques qui se sont transformés en contraction par rapport à l’effet de base élevé de l’année dernière. 

Cependant, les exportations d’appareils électriques et de disques durs ont continué de croître grâce aux délocalisations en Thaïlande au cours des périodes précédentes. De plus, les exportations de produits agro-industriels ont continué de croître grâce au sucre.

Les arrivées de touristes ont augmenté de 2,5%

Le nombre d’arrivées de touristes étrangers a augmenté d’un taux proche du mois précédent avec 2,5%, principalement en raison de l’augmentation du nombre de touristes russes et hongkongais et malais à la suite du nouvel an lunaire chinois qui est arrivé plus tôt que l’année dernière.

Cependant, le nombre de touristes chinois s’est contracté en raison de l’annonce par le gouvernement chinois d’interdire les voyages en groupe à l’étranger depuis le 24 janvier 2020 après le déclenchement de l’épidémie de coronavirus 2019 (COVID-19) en Chine.

Les indicateurs de l’investissement privé ont continué de se détériorer

Le ralentissement de la demande intérieure et extérieure, le faible taux d’utilisation des capacités et la fragilité du climat des affaires ont entraîné un ralentissement de l’investissement des entreprises.

Cela s’est traduit par une contraction continue des investissements dans les machines et le matériel provenant des ventes de machines nationales, et du nombre de véhicules automobiles nouvellement immatriculés, ainsi que de l’importation de biens d’équipement.

De plus, les investissements dans la construction se sont contractés à la fois dans les zones de construction et dans les ventes de matériaux de construction

Les dépenses publiques ont continué de se contracter

Les dépenses en immobilisations du gouvernement central ont continué de se contracter en raison de l’adoption tardive du budget pour l’exercice 2020.

Parallèlement, les dépenses en capital des entreprises d’État ont également diminué du fait du décaissement de certaines agences liées à l’énergie et aux transports.

Les indicateurs de la consommation privée ont progressé à un rythme plus lent par rapport à la même période de l’année dernière, en cohérence avec l’assouplissement des revenus des ménages et de la confiance des consommateurs, ainsi qu’avec le resserrement des normes de crédit des institutions financières après la détérioration de la qualité du crédit.

Bien que le revenu agricole ait bien progressé au cours de ce mois, les perspectives pour cette année devraient être assombries en raison de la sécheresse.

La décélération des indicateurs de consommation privée s’explique par les dépenses de services, bien que les dépenses en biens non durables se soient légèrement améliorées par rapport aux ventes de biens de consommation après la baisse des périodes précédentes.

Source : Banque de Thaïlande, Thailand Business News

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire