L’indice de la Bourse de Thaïlande (SET) a subi la plus forte baisse parmi les bourses asiatiques lundi, sur fond de hausse des cas de Covid-19 en dehors de la Chine.

L’indice SET a reculé de 59,53 points soit 3,98% pour clôturer à 1 435,56 points de chiffre d’affaires pour 76,4 milliards de bahts.

Les investisseurs institutionnels ont été vendeurs nets de 4,2 milliards de bahts, tandis que les investisseurs étrangers ont vendu 1,7 milliard.

Depuis le début de l’année, les sorties nettes de capitaux étrangers se sont élevées à 34,4 milliards de bahts, avec 15,8 milliards de bahts d’actions locales vendues par les investisseurs institutionnels.

L’indice Kospi de la Corée du Sud figurait parmi les bourses les plus touchées d’Asie-Pacifique, en baisse de près de 4%, sept personnes étant décédées en Corée depuis le début de l’épidémie tandis que plus de 700 ont été infectées par le nouveau coronavirus.

Le ministère de la Santé publique a exhorté les Thaïlandais à reporter toute visite prévue à Singapour et au Japon parce que ces deux pays ont atteint la troisième étape, où les habitants n’ayant aucun antécédent de rencontre avec des personnes qui ont visité la Chine sont infectés.

You May Also Like

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.