Catégories
Économie Investissement

La Thaïlande cherche à re-dynamiser les investissements

La Thaïlande, par le biais du Board of Invesment (BOI) annonce de nouvelles mesures pour encourager l’investissement et stimuler l’économie

Le Thailand Board of Investment (BOI) a approuvé un large éventail de mesures visant à relancer les investissements étrangers et à soutenir les secteurs de l’industrie, du tourisme et de l’économie de base.

Cette annonce s’inscrit dans la continuité du plan « Thailand Plus » qui avait été annoncé en septembre 2019. 

La décision  a été prise à l’issue d’une Réunion du Conseil des ministres présidée par le Premier ministre, M. Prayut Chan-ocha et concerne avant tout les petites et moyennes entreprises (PME).

En 2019, les entreprises thaïlandaises et étrangères ont soumis 1624 projets d’investissements pour un montant de 756 milliards de bahts dans la deuxième économie d’Asie du Sud-Est, a déclaré le Board of Investment (BOI).

Dans ce montant, 67% correspondait à des demandes d’investissement direct étranger.  Un record que l’organisme souhaite dépasser à nouveau via de nouvelles mesures d’incitations fiscales. 

L’année dernière, le gouvernement thaïlandais a lancé un ensemble de mesures favorables aux délocalisations, comprenant des incitations fiscales et des zones d’investissement spéciales, pour attirer les entreprises étrangères cherchant à échapper à la guerre commerciale sino-américaine.

50% de déduction fiscale supplémentaire

La BOI souhaite accélérer les investissements dans les projets à grande échelle éligibles à une exonération de l’impôt sur les sociétés de 5 à 8 ans. 

Pour cela, elle proposera aux entreprises ayant réalisé un investissement d’au moins 500 millions de bahts (16 millions de dollars) en 2020 ou 1 milliard de bahts d’ici 2021, une déduction supplémentaire de 50% de l’impôt sur les sociétés pendant 5 ans. 

Pour bénéficier de cet avantage les projets qualifiés ont jusqu’à la fin de l’année 2020 pour candidater. 

Aider le secteur privé et les coopératives locales

L’autre objectif annoncé du BOI est d’intégrer davantage le secteur privé dans l’économie de base (tourisme et agriculture, industries légères) pour améliorer la compétitivité du pays. L’organisme cible avant tout les coopératives et petites entreprises locales. 

Le projet est d’étendre et d’améliorer les mesures de promotion pour permettre aux entreprises privées de bénéficier d’avantages fiscaux. 

Soutenir le tourisme dans 55 régions moins connues du pays

“Les mesures approuvées aujourd’hui par le BOI visent à soutenir l’investissement à tous les niveaux, des grands projets ayant un impact économique important sur les entreprises locales”, a déclaré Mme Duangjai Asawachintachit, secrétaire générale du Bureau des investissements (BOI).

Souhaitant allier économie durable et écotourisme, elle proposera une extension des privilèges fiscaux déjà accordés aux investissements dans les projets de téléphériques dans les sites touristiques. 

Les conditions d’exercice de l’hôtellerie seront assouplies et des incitations fiscales ont été décidées toujours dans l’optique de soutenir les PME implantées dans les 55 provinces peu touristiques du pays. 

Dans la continuité de son souhait de réhabiliter les régions encore méconnues du pays, le BOI a annoncé prévoir la construction d’infrastructures éco-responsables dans les zones touristiques. 

Les entreprises bénéficiant de privilèges d’exonération sur l’impôt des sociétés pourront également prétendre à des avantages additionnels, tous secteurs confondus. 

A noter que cette mesure n’est valable que si les entreprises investissent dans un projet relié à l’économie de base.  

Un nouveau statut pour les demandeurs qualifiés 

Le projet de la BOI redéfini la position des demandeurs qualifiés. Désormais ils incluent dans leur catégorie les entreprises n’ayant pas reçu  auparavant de privilèges de promotion du BOI. 

Les entreprises qui bénéficient de privilèges d’exonération sur l’impôt des sociétés pourront également prétendre à des avantages additionnels, tant qu’elles opèrent dans des secteurs promus par le BOI. 

Les demandes pour ce régime doivent être présentées avant la fin de l’année 2021.

Source : Thailand Business News

Laisser un commentaire