Aujourd’hui marque le sixième anniversaire de la mort de Sa Majesté le roi Bhumibol Adulyadej, également connu sous son nom dynastique de roi Rama IX.

Le roi Bhumibol Adulyadej est décédé à l’âge de 89 ans le 13 octobre 2016, et depuis cette date le 13 octobre figure au nombre des jours fériés qui commémorent les dates importantes de la monarchie thaïlandaise.

Bien qu’il n’y ait pas d’interdiction de boire de l’alcool comme pendant les fêtes bouddhistes, les administrations, les banques et les organismes gouvernementaux comme l’immigration sont fermés. Les magasins, cinémas, musées, restaurants, transports et lieux de divertissements fonctionnent normalement.

Un règne de plus de 70 ans

Le roi Bhumibol Adulyadej (5 décembre 1927 – 13 octobre 2016) a régné sur la Thaïlande pendant un peu plus de 70 ans, et au moment de son décès en 2016, il était le chef d’État et le monarque ayant régné le plus longtemps dans l’histoire.

Bien que Bhumibol fût souvent appelé le roi Rama IX par les étrangers, les Thaïlandais l’appelaient Nai Luang  (ในหลวง) ou Phra Chao Yu Hua, qui se traduisait respectivement par « le roi » et « Seigneur sur nos têtes ». Il était également appelé Chao Chiwit (« Seigneur de la vie ») mais son nom formel était aussi Phrabat Somdet Phra Chao Yu Hua (Sa Majesté le roi Bhumibol Adulyadej).

Le roi Bhumibol Adulyadej est né le 5 décembre 1927
Le roi Bhumibol Adulyadej est né le 5 décembre 1927

Le roi Bhumibol Adulyadej est né le 5 décembre 1927 à Cambridge (Massachusetts, États-Unis) où son père, Mahidol Adulyadej, prince de Songkla, étudiait la médecine. Le prince Mahidol était le 69e des 77 enfants du roi Chulalongkorn (Rama V).

Il a été couronné en 1950 sous le nom dynastique de Rama IX. Il est donc le neuvième roi de la dynastie des Chakri, fondée en 1782, prenant la succession des rois d’Ayutthaya défaits par les Birmans.

Quand Bhumibol avait un an, la famille est retournée en Thaïlande, où son père a fait un stage dans un hôpital de Chiang Mai, mais peu de temps après le prince Mahidol meurt d’insuffisance rénale et hépatique en septembre 1929 alors que Bhumibol n’avait même pas deux ans.

La révolution démocratique en Thaïlande

En 1932, une coalition d’officiers militaires et de fonctionnaires organise un coup d’État sans effusion de sang contre le roi Rama VII : la révolution de 1932 met fin au règne absolu de la dynastie Chakri et créer une monarchie constitutionnelle thaïlandaise.

La princesse Srinagarindra décide alors de quitter la Thaïlande et emmène ses deux jeunes fils et sa fille en Suisse où ils feront leur scolarité, ce qui explique que le roi Bhumibol parlait très bien le français.

En mars 1935, le roi Rama VII abdique : comme le roi Prajadhipok (Rama VII) n’avait pas d’héritier en ligne directe, son successeur désigné fut le prince Ananda Mahidol, un jeune neveu éduqué en Suisse, avec son jeune frère, le prince Bhumibol.

Mais l’enfant-roi et ses frères et sœurs restent en Suisse en raison de son jeune âge et des développements politiques incertains en Thaïlande.

Ananda retourne finalement en Thaïlande en 1938, où il devait être couronné, mais son frère Bhumibol poursuit ses études en Suisse jusqu’en 1945.

Le 9 juin 1946, le jeune roi Ananda Mahidol est tué dans sa chambre du palais d’une balle dans la tête. Deux pages ont été reconnus coupables d’assassinat et exécutés, mais les circonstances exactes de la mort du jeune frère de Bhumibol restent assez troubles.

Alors qu’une première déclaration du gouvernement indiquait qu’Ananda s’était accidentellement tiré lui-même une balle dans la tête, un comité d’enquête a jugé que c’était pratiquement impossible. Une troisième possibilité, que Bhumibol ait accidentellement tiré sur son frère pendant que les frères jouaient avec leurs pistolets, n’a cependant jamais été officiellement envisagée.

Le Prince Bhumibol est alors seulement âgé de 18 ans lorsqu’il est désigné comme héritier de la couronne le soir de la mort de son frère et il deviendra par la suite, un peu de manière accidentelle, le roi le plus vénéré et admiré de l’histoire de la Thaïlande.

Des circonstances peu favorables

Pourtant les circonstances historiques n’étaient pas très favorables lorsque le roi accède au trône de la Thaïlande en 1946.

Le royaume se retrouve dans le camp des perdants, et sort affaibli de la seconde guerre mondiale suite à une alliance malheureuse avec le Japon.

Mais à l’issue de la seconde guerre mondiale commence la guerre froide, et les États-Unis ont besoin d’un allié dans la région pour endiguer la menace communiste. Ce sera la Thaïlande.

Grâce aux alliances de la monarchie et des militaires avec les occidentaux (surtout les États-Unis), la Thaïlande sert de rempart contre les insurrections soutenues par la Chine et l’Union Soviétique dans les pays proches du royaume comme le Vietnam, le Laos et le Cambodge.

Pendant la guerre du Vietnam dans les années 1960 et 1970, le roi Bhumibol – toujours habillé en uniforme militaire – a restauré la monarchie en Thaïlande, contribuant ainsi à stopper la propagation du communisme en Asie du Sud-Est.

Le mariage avec la reine Sirikit

roi bhumibol 005 - thailande-fr

Pendant qu’il faisait ses études en Suisse, le jeune roi Bhumibol a rencontré lors d’une visite à Paris en 1946 Mom Rajawongse Sirikit Kiriyakara, la fille de l’ambassadeur de Thaïlande en France, et arrière-petite-fille du roi Chulalongkorn et donc cousine de Bhumibol. Elle a alors 15 ans et suit une formation de pianiste concertiste : Bhumibol et Sirikit commencent alors une relation amoureuse entre la France et la Suisse.

Mais en octobre 1948, Bhumibol est percuté par un camion et est grièvement blessé, perdant son œil droit et souffrant de blessures au dos. Sirikit passe alors beaucoup de temps avec le roi en convalescence. La mère du roi Bhumibol encourage alors la jeune Sirikit à poursuivre ses études dans une école à Lausanne afin qu’elle puisse passer plus de temps avec le jeune roi.

Bhumibol Adulyadej et Sirikit se sont finalement mariés à Bangkok le 28 avril 1950. Elle avait 17 ans et lui 22 ans. Le roi a été officiellement couronné une semaine plus tard le 5 mai 1950 et est devenu le roi Bhumibol Adulyadej, Rama IX et neuvième monarque de la dynastie des Chakri.

Le couple royal a passé sa lune de miel à Hua Hin avant de retourner en Suisse, où le roi a terminé ses études universitaires. 

King Rama IX - thailande-fr
Le couronnement du roi Bhumibol à Bangkok le 5 mai 1950

Un couple très glamour qui représente la Thaïlande

Pendant les années 60 le roi Bhumibol et la reine parcourent le monde comme ambassadeurs de la Thaïlande (dont la France en 1960), un royaume peu connu des occidentaux à l’époque, en dehors de sa caricature hollywoodienne dans le film de Walter Lang « Le roi et moi« , réalisé en 1956 avec Yul Brynner et Deborah Kerr.

Le film est toujours interdit en Thaïlande pour sa représentation bouffonne du grand-père du roi Bhumibol, le roi Mongkut.

En dehors d’une brève visite au Laos en 1994, le roi n’effectuera pas de voyage à l’étranger après 1967, quand il visita l’Iran, les Etats- Unis et le Canada.

Pendant toute cette période, des années 60 jusqu’au début du 21e siècle, le roi Bhumibol voyage constamment dans son royaume, montrant un intérêt particulier pour les questions de santé, de développement rural, d’irrigation et d’éducation.

Au fil des décennies, des milliers de projets de développement royaux ont été lancés, parfois dans les campagnes les plus reculées.

Bien que les résultats de ces projets n’aient jamais été formellement évalués, le patronage du roi Bhumibol et son dévouement à son peuple lui ont valu une popularité inaltérable et un immense respect des Thaïlandais.

Olivier Languepin

Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

One reply on “Hommage au roi Bhumibol décédé le 13 octobre 2016”

  1. Dommage pour les belges que vous n’évoquez pas l’amitié de ce Roi et son épouse pour le roi des belges, Beaudouin et son épouse Fabiola. R. Debaugnies, Liège, Belgique

Comments are closed.