Catégories
Bangkok

Bangkok Bus : partir à l’aventure pour sept baht !

Omniprésent dans le paysage urbain de la capitale, le bus de Bangkok ne présente pas un aspect très engageant pour le touriste de passage.

Omniprésents dans le paysage urbain de la capitale, les bus de Bangkok ne présentent pas un aspect très engageant pour le touriste de passage.

Outre leur aspect assez délabré, la plupart des bus de Bangkok ne sont pas climatisés, ce qui peut devenir assez pénible une fois coincé dans un des fameux, et fumeux, embouteillages qui font partie du quotidien des bangkokiens.

C’est pour cette raison que l’on conseille plutôt d’utiliser le BTS (skytrain ou métro aérien) qui présente exactement les qualités inverses : rapide, propre, et toujours frais, voire même parfois carrément glacial.

Mais avec sa lenteur et son côté un peu imprévisible, le bus peut vous aider à découvrir de manière très économique des quartiers où il n’y a pas de ligne de BTS ou de métro.

C’est aussi une manière de partager le quotidien des Thaïlandais qui sont très nombreux à utiliser ce moyen de transport.

Le bus 53, un parcours touristique sans les touristes

C’est les cas de la ligne 53 qui parcourt en rond le quartier de la vieille ville en passant par de nombreux points intéressant comme Chinatown, le temple du Golden Bouddha (Wat Traimit), le temple chinois de Kuan Yin, le parc de Sanam Luang, le marché aux fleurs et la rue Phra Athit qui longe la rivière.

bus53map
Le bus 53 de Bangkok : un trajet qui comporte de nombreux sites intéressant à visiter…. à condition de ne pas être être trop pressé.

Attention le trajet est un peu différent selon le sens de la rotation en raison de certaines rue à sens unique : voir la carte détaillée du bus 53 sur Google Maps

Avantage : un prix imbattable, et un trajet “local” garanti.

Inconvénient : il faut faire preuve de patience car la rotation des bus à Bangkok est imprévisible. Il n’est pas rare d’en voir passer trois d’affilée quasiment l’un derrière l’autre, avant de devoir poireauter une demi heure pour voir arriver le suivant.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • “Il n’est pas rare d’en voir passer trois d’affilée quasiment l’un derrière l’autre, avant de devoir poireauter une demi heure pour voir arriver le suivant”. Exactement comme à Paris…