Catégories
Bangkok Environnement

Bangkok parmi les villes les plus exposées aux risques climatiques

Selon la Banque Asiatique de développement, la bataille contre le changement climatique se jouera dans les grandes mégalopoles d’Asie comme Bangkok en Thaïlande

Selon la Banque Asiatique de développement, la bataille contre le changement climatique est susceptible d’être gagnée ou perdue dans les grandes mégalopoles d’Asie.

En effet, selon une récente étude de l’ADB (Asian Development Bank) les grandes concentrations urbaines asiatiques, dont Bangkok fait partie, devraient contribuer pour plus de 50% à la hausse des émissions mondiales de gaz à effet de serre au cours des 20 prochaines années.

Des mégalopoles très exposées aux risques climatiques

Bangkok, Dhaka, Guangzhou, Ho Chi Minh-Ville, Kolkata, Manille, Mumbai, Shanghai, et Yangon ont toutes une chose en commun.

Ces villes en basse altitude ou côtières sont très vulnérables à la montée du niveau des mers, aux inondations et autres effets du changement climatique.

Or les grandes villes d’Asie, comme Bangkok pour la Thaïlande, jouent un rôle de plus en plus important dans l’économie des pays de la région.

Bangkok figure parmi les villes d’Asie les plus vulnérables aux catastrophes provoquées par le changement climatique, comme la montée des océans ou les inondations.

80% du produit intérieur brut

Elles sont devenues les centres de croissance économique en Asie et dans le Pacifique, générant 80% du produit intérieur brut dans la plupart des pays.

L’ADB prévoit une migration massive vers les grandes villes avec environ 1,2 milliard d’Asiatiques qui vont migrer vers les villes au cours des 35 prochaines années, nécessitant la construction nouveaux logements, de nouvelles routes, et de réseaux d’eau et d’électricité supplémentaires.

bangkokadb
Le poids des grandes villes d’Asie dans le changement climatique. Source : Banque asiatique de développement. adb.org

Selon les recommandations de l’ADB, les dirigeants des pays d’Asie doivent veiller à planifier et entretenir les infrastructures existantes et futures pour faire face à des catastrophes de plus en plus fréquentes, comme le typhon Ketsana, qui a tué des centaines de personnes et a causé environ 100 millions de dollars de dégâts aux Philippines en 2009, ou le Cyclone Pam en mars 2015, qui a détruit 90% des maisons dans la capitale de Vanuatu.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Une réponse sur « Bangkok parmi les villes les plus exposées aux risques climatiques »

C’est Pattaya qui va remplacer Bangkok. Ceux qui ont investi dans l’immobilier de la ville du diable vont s’en mettre plein les poches !

Laisser un commentaire