Catégories
A la Une Bangkok

Bangkok se prépare fébrilement pour une nouvelle alerte aux inondations

La capitale thaïlandaise reste sous tension après l’annonce de la fermeture de l’aéroport domestique de Don Meuang, et la ville vit au gré des rumeurs et des déclarations des divers organismes chargé d’informer les habitants. Entre les déclarations alarmistes du gouverneur de Bangkok, et les messages qui se veulent rassurants du gouvernement et du Premier ministre, les habitants du centre de Bangkok se préparent au pire.

La capitale thaïlandaise reste sous tension après l’annonce de la fermeture de l’aéroport domestique de Don Meuang, et la ville vit au gré des rumeurs et des déclarations des divers organismes chargé d’informer les habitants. Entre les déclarations alarmistes du gouverneur de Bangkok, et les messages qui se veulent rassurants du gouvernement et du Premier ministre, les habitants du centre de Bangkok se préparent au pire.

« Bangkok doit ouvrir toutes les vannes pour permettre à l’eau de s’évacuer vers la mer », avait prévenu le Premier ministre Yingluck Shinawatra pour la semaine dernière, dans un discours à la radio thaïlandaise, créant un début de panique chez les habitants de la capitale.

Mais finalement le digues ont cédé et l’eau a envahi les quartiers nord de la capitale sans atteindre le centre ville. Le gouvernement affirme donc maintenant que la situation est sous contrôle et que le centre de Bangkok ne sera pas touché.

Mais ce n’est pas l’avis de la municipalité de Bangkok qui se livre depuis le début des inondations à une petite guerre des communiqués avec le gouvernement:

Environ 4.000 millions de mètres cubes d’eau de crue en provenance  d’Ayutthaya devrait atteindre demain à Bangkok. La masse d’eau entrera par l’ouest de Bangkok via Nakhon Pathom, Nonthaburi et balayer Khlong Thawi Watthana, Khlong Bangkok Noi et Khlong Bang Phlad et devrait atteindre jusqu’à trois mètres de haut.

a déclaré aujourd’hui le gouverneur adjoint de Bangkok Pornthep Techapaiboon.

Le niveau d’eau dans la rivière Chao Phraya a atteint un record hier, atteignant 2,3 mètres au-dessus du niveau des mers contre 2,27 mètres en 1995. Pourtant à l’ambassade France en Thaïlande, dont les bureaux sont à proximité directe de la rivière, on se refuse à paniquer.

C’est vrai que le niveau du fleuve à monté ces derniers jours, et il n’est plus qu’à 20 centimètres environ des murets qui protègent les jardins de l’ambassade de France. Mais c’est très difficile d’obtenir des informations fiables du coté des autorités thaïlandaises, donc il est préférable de rester calme.

La semaine dernière on nous disait que le plus dur était passé, et maintenant on entend la municipalité de Bangkok prévoir une catastrophe avec les eaux en provenance d’Ayutthaya. Je crois qu’eux même ne savent pas très bien ce qui va se passer exactement. De plus il semble que la municipalité de Bangkok, qui est gouverné par l’opposition démocrate, ait tendance un peu à dramatiser pour se démarquer du gouvernement.

estime une source proche des milieux diplomatiques.

La municipalité de Bangkok a aussi annoncé la fermeture des vols à l’aéroport domestique de Don Meuang, et la fermeture de 70 des 140 entrée et sorties de la ligne de métro MRT pour se prévenir contre les risques d’inondations. Le trafic reste cependant normal dans le métro de Bangkok dans les stations accessibles, et à l’aéroport international de Bangkok.

Aujourd’hui, le ministère de l’Éducation a ordonné à toutes les écoles de Bangkok de fermer du mercredi 26 octobre au Vendredi 4 novembre.

Les inondations en Thaïlande ont déjà provoqué la fermeture de six grandes zones industrielles au nord de Bangkok, une ville connue autrefois comme la Venise de l’Orient, qui ont suspendu leurs activités pour une durée indeterminée mettant plus de 700.000 personnes au chômage temporaire. Les constructeurs automobiles Honda et Toyota, entre autres, ont arrêté leur production.

Thai Property Group

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

Laisser un commentaire