En fait il semblerait que l’histoire des sept jeunes Français arrêtés à Phuket, et accusés d’enlèvement et de séquestration ne soit qu’un horrible malentendu : en bref un banal problème d’adaptation aux coutumes locales.

D’après certains commentaires l’affaire qui fait tant de bruit sur les médias sociaux ne serait qu’un très ordinaire règlement de compte entre amis, une malencontreuse petite dispute dans une bande de jeunes de banlieue partis s’éclater en Thaïlande.

En effet les agresseurs connaissaient bien leur victime, puisqu’ils étaient en fait tous partis en vacances ensemble, venant de la même ville et du même quartier, et semble-t-il partageaient le même logement à Phuket.

«Une histoire de jeunes de quartier »

Ces jeunes de banlieue n’ont en réalité rien fait d’autre que de transposer leur mode de vie habituel en France, violence et petite délinquance au quotidien, pendant leurs vacances à Phuket l’île la plus célèbre de Thaïlande et particulièrement prisée des jeunes de banlieue.

D’après un article du Parisien

Des vidéos de la scène de violence ont circulé sur les réseaux sociaux. Elles ne révèlent pas un scénario très clair mais attestent l’agressivité de ceux qui retiennent la jeune femme. Il semble même que deux femmes soient retenues contre leur gré. Cris et grossièretés fusent. Une blonde parle d’une carte bleue disparue pendant la nuit. En claquettes et short bariolé, un jeune homme à la silhouette fine hurle sur une jeune brune en lui reprochant de voler, tout en l’insultant. Recroquevillée, elle essuie un coup au visage. Son nez est en sang…

Dans les zones de non-droit que sont devenues les banlieues françaises le fait de tabasser une femme pour obtenir quelque chose est un acte banal, qui ne se termine quasiment jamais par un dépôt de plainte.

Les menaces sur la victime, la peur des représailles sur les proches et la famille suffisent à faire taire la victime, qui en général risquerait beaucoup plus qu’une simple fracture du nez à vouloir défier l’autorité des petits caïds qui font la loi dans les cités.

C’est cette jeunesse, sans doute cet elle se sent mal considérée en France, qui a choisi la Thaïlande comme destination privilégiée pour venir passer quelques moments de détente bien mérités entre deux citations à comparaître.

S’ils ont de la chance les jeunes Français appréhendés à Phuket pourraient s’en sortir à peu de frais à condition que la justice thaïlandaise décide de considérer l’affaire comme une simple histoire de dette entre amis qui a mal tourné.

Dans ce cas ils ne risquent probablement guère plus qu’une amende, suivie d’une expulsion avec interdiction définitive de revenir en Thaïlande.

Dans le cas contraire et si les juges thaïlandais considèrent véritablement ce qui s’est passé comme un enlèvement et une demande de rançon, alors les vacances en Thaïlande de la petite bande de Villeneuve risquent d’être un peu plus longues que prévu.

Phuket, le paradis thaï des dealeurs de banlieue

La question qui se pose maintenant plus sérieusement est de savoir combien de temps la Thaïlande va accepter d’être le défouloir de la petite délinquance française sans prendre de mesures coercitives contre l’ensemble de la communauté française.

Quand on visite certains quartiers de Pattaya ou de Phuket on constate facilement les ravages occasionnés par un un certain tourisme français en Thaïlande.

Une tare qui n’a pas d’équivalent dans les autres pays européens qui envoient pourtant aussi des centaines de milliers de touristes en Thaïlande.

Un pays pourtant très accueillant, mais qui pourrait raisonnablement décider de restreindre l’exemption de visa de 30 jours accordée aux titulaires d’un passeport français, et qui permet à n’importe qui de séjourner en Thaïlande sans aucun contrôle préalable.

Votre avis ?

24 Commentaires

  1. Un problème d’adaptation au coutume locale ??????? Mais quand est ce que l’on va arrêter de se foutre de la gueule du monde il se croit dans leur cite partout il on jouer mais perdue il ons fait le plus facile qu’ils prennent perpete cela fera 7 soit disant Français de moins à nourrir chez nous je connait très bien le pays (conjoint d’une Thaïlandaise) et ici le code pénale C’est pas la France et notre pays la FRANCE ferais bien d’en tirer certaine leçon !!!

     
  2. Et voika!!!Qu est ce que j avais dit????Ils ont ete relaches!!!!Combien l Ambassade de France a t elle versee pour cette racaille???Honte a eux

     
  3. Dieu merci ils sont libre et ne parlez pas de femme tabasse parler plutot de voleuse tabasse et la ont comprendra peut etre mieux cette malheureuse affaire qui a sucite tant d interet au francais de souche de race pur …..

     
  4. bcp de retraités ont eu peur que MARINE sorte de l ‘ € (comme si s ‘était si facile et la décision dans les seules mains du ou de la PR ) et qu ‘ils perdent du pouvoir d ‘achat …..
    MAIS le micron les a taxé de 23 % en plus de CSG et les retraités à l ‘ étranger , s’ils n ‘y étaient pas soumis , maintenant ils ont eu droit au 1,7%
    prochaine étape l ‘indexation des taxes foncières sur les revenus

    https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/fiscalite-une-taxe-fonciere-en-fonction-des-revenus_2653640.html

     
  5. il existe des correcteurs d ‘orthographe , ils ne sont pas parfaits , mais , c ‘est mieux que rien
    il faut toujours se relire posément
    tient il me semble mon correcteur ne fonctionne pas sur cette réponse ou sur le site ??? !!!
    Néanmoins BRAVO pour la réponse Fatima
    dommage que certains de vos coreligionnaires soient des pourritures
    mais justement il faudrait que vous les « biens et corrects » leur mettiez la pression ou que tentiez de les mettre en état de nuire . Ce sont des nuisibles pour les gens honnêtes .
    Les nuisibles dans mon jardins ont droit à la binette et au glyphosate

     
  6. Je erepete ce que j ai deja dit plus haut:oui la Thailande est capable d etre tres dure mais tout le monde va lui tomber dessus: ligue des droits de l Homme etc……..on tourne en rond

     
  7. Si la justice Thaïlandaise pouvait les condamner à hauteur de leurs délits ce serait parfait !
    Car la France ne l’est plus capable

     
  8. Punaise de punaise de punaise !!! J’en ai marre de ces gens qui nous salissent mais purée je suis Arabe, maghrébine et musulmane et quand je vois certaines choses mais je comprend les propos de haine envers nous, je comprend tout ça parce que je me dis que moi même si j’etais Pas arabe je serais devenue raciste !
    Ces quoi ces gens ? Là où ils passent ils le polluent c’est un truc de malade je suis dégoûtée, en Thaïlande maintenant on nous regarde de travers à cause de cette grosse majorité qui nous fout la honte OUI là grosse majorite est degueulasse il faut dire ce qu’il en est ! C’estquoi ces comportements c’est quoi ces gens ????! J’en ai marre, moi une personne qui n’a rien demandé discrète dans ma vie, quartier tranquille, vie paisible avec mes proches qui ont tous une bonne situation et sont tranquils dans leur vie j’en ai marre de ces fainéants qui ne foutent rien à part vendre de la drogue et nous humilier à tout va j’en ai ras le bol de ces gens qui ont 0 respect pour les pays qui les accueillent et qui se croient tout permis parce que ils ont une paire de couille. J’en ai marre vraiment marre j’espere qu’ils vont prendre 30 ans que cela leur serve d’exemple et la France devrait devenir plus dure avec ces gens il faut être sans pitié. Si t’es pas capable de respecter le pays qui t’accueille il faut les virer point a la ligne. J’en peux plus de cette image de sauvage qu’ils renvoient et à laquelle on m’associe bref je suis dégoûtée. Désolé pour les fautes je ne me suis pas relue.

     
    • Merci pour votre réponse. Malheureusement c’est une minorité de petits délinquants qui fait beaucoup de bruit et qui effectivement donne une image négative. C’est vraiment regrettable.

       
  9. J’espère que la Thaïlande sait que les français normaux rejettent ces racailles et refusent qu’elles soient appelées « français »

     
  10. ils sont beaux ces francais. j’espere que la justice thailandaise se montrera sans pitie pour ces merdes. et j’espere surtout que nos diplomates ne se ridiculiserons pas en prenant des mesures pour les sortir de la merde ou ils se sont fourres.

     
  11. Mais ils ne feront meme pas 1 an de taule ici!!!L ambassade francaise si laxiste et bonne a rien dans ces cas la sera presente et les fera repartir sur la France!!!Ca fait des annees que je lis des temoignages des ces ……. »Francais » qui s eclatent ici!!Ca fait 45 ans que je vis ici, j ai la nationalite thai et je suuis degoutee de l attitude de la FRANCE!!Et on continue de faire croire que le pays est le paradis du sexe, de la drogue!!Belle image.;;alors qu il yba une culture, une histoire!!!Mais eux non meme pas le sens de nation, oublions la culture!!Je suis degouttee

     
  12. Le pire est’que cette sous culture de la paresse, de l’argent facile de l’impunité… s’étend au delà de ces banlieues et de ces communautés qui fort heureusement cherchent aussi à s intégrer.
    Sur cette bande, l article est complaisant et donc scandaleux.
    J’espère que les thaïlandais vont s en servir pour faire un exemple 15 ans de taule au pays du sourire leur apprendra ce que c’est de faire des des conneries. Et les autres trop nombreux en tireront sans doute une leçon .
    Pourvu que nos impôts ne soient pas gaspiller pour sauver ces rats
    Vivement leur procès et une sanction exemplaire.

     
  13. Baudhuin Van Steenberge

    Impossible d’écrire mieux que Mr. Kiefffer, de manière plus précise ou complète. Ce qui vaut pour la France vaut aussi pour la Belgique.

     
  14. « … ne soit qu’un horrible malentendu : en bref un banal problème d’adaptation aux coutumes locales »
    Article typique digne de l’angélisme de gauche. Il faut en finir avec ça !
    Le problème est que ces gens sont incapables de s’adpater à n’importe quelle coutume locale en ce monde, que ce soit en France, en Thaïlande, à l’étranger, et même au bled ! Partout où ils vont ils détruisent, ils pillent, sont des parasites pour leur voisinage et j’en passe.
    Ils sont les barbares postmodernes enfantés par l’idéologie libérale, immigrationniste, cosmopolite, philosémite et islamophile.
    Et il n’y a que les gauchistes pour refuser de voir en face, la réalité des conséquences mortifères de leur idéologie !

     
  15. Je ne sais pas si cet article est ouvertement islamophile ou totalement stupide.
    Mais quand l’auteur écrit dés le début : « …l’histoire est un banal problème d’adaptation aux coutumes locales… », je trouve ce propos consternant.
    Il n’y a rien de banal. Il s’agit au contraire d’un grave problème d’inadaptation à la vie en société en général de la part de « jeunes » des banlieues françaises, issus de l’immigration maghrébine ou africaine. Et ce problème se trouve importé en Thaïlande, par la faute de cette populace, et du Gouvernement français qui ne veut pas les sanctionner comme ils le méritent.

    Le problème n’est pas nouveau ; cela fait quarante ans qu’il se pose en France. Mais à cause de la lâcheté de nos dirigeants (Giscard, Chirac, Sarkozy) ou de leur sordide calcul électoraliste (Mitterand, Hollande, Macron), et à cause de la complaisance coupable d’une justice française plus soucieuse d’abattre le citoyen ouvrier ou bourgeois, travailleur honnête, quand il roule à 91 au lieu de 90 kms/h que de punir les innombrables délinquants de banlieue coupables de vols, de viols, de trafics d’armes, de drogue, etc. cette population s’est arrogée un pouvoir croissant alimenté par un sentiment d’impunité totale.
    On voit maintenant fleurir sous les tropiques une nouvelle catégorie de « touristes » : les « jeunes » dealers de banlieue et leurs équipes qui viennent impunément dépenser en Thaïlande l’argent de leurs trafics.

    Que fait le Gouvernement français , pourtant en charge de faire respecter les lois et de punir les délinquants : RIEN, strictement rien. J’imagine que l’Ambassade de France va même payer à ce groupuscule un avocat et les frais de rapatriement avec l’argent de nos impôts.

    Ce sont des municipalités de Province ou de la Capitale, bien pensantes (comme il se doit), qui ont envoyés dans les années 90, avec les deniers publics, leurs « jeunes défavorisés issus de l’immigration maghrébine ou africaine » en Thailande pour les « sortir de leur environnement » – en clair : pour qu’ils ne foutent pas le bazar dans leurs banlieues pendant les mois d’été.
    Ces « jeunes » ont été amenés à connaître la Thailande, et le pays magique et tolérant leur a plu.
    Les premiers trafiquants de drogue se sont installés à Pattaya et Patong quand ils commençaient à être « inquiétés » par la Police française. Ils sont restés dans le pays, alimentés par l’argent sale ; et les copains les ont rejoint de façon temporaire ou quasi-permanente.
    Ils voudraient bien rester au Royaume à ne rien faire en se comportant comme des cloportes, comme ils le font en France tout en s’étonnant de ne pas être appréciés des vrais français.
    Cela n’aura qu’un temps parce que les Autorités thaïes sont moins stupides que les Autorités françaises, et sauront « traiter » le problème de façon implacable, comme il se doit – surtout si les Autorités françaises ne les influencent pas et se contentent de faire ce qu’elles savent faire le mieux : RIEN.

    En attendant, tous les français installés en Thaïlande vont pâtir d’une mauvaise image avec de tels comportements qui se multiplient, faut-il le préciser.

     
  16. Alfred Kieffer a tout dit !
    Tout est juste, pas une faute historique dans son commentaire !
    J’ai, un peu, donné de mon temps aux banlieues (Nanterre) pour aider et pour comprendre : je n’ai constaté que deux choses : la paresse et l’absence d’ambitions. Cette paresse entraîne l’échec lequel entraîne l’envie et la jalousie, lesquelles entraînent les révoltes et…le rejet. Et ne nous dites pas que l’absence d’ambition vient de l’absence de perspectives : je connais quelques maghrébins qui réussissent très bien mais qui ont bossé…et qui méprisent, comme moi, ces loques sans foi ni lois.
    Les africains non musulmans, eux, s’intègrent très bien, d’après ce que j’ai pu voir ?!

     
  17. Si j’ai mémoire aux dernières élections n’avez vous pas préférer voter blanc que de voter FN alors ne vous en prenez qu’à vous même messieurs les moralistes …..et vous n’en êtes qu’au début voter FN mon dieu quel horreur ha ha ha je me gosse

     
  18. Vous avez tout a fait raison!!!Seulement ces abrutis ne seront ni executes ni emprisonnes car divers organismes vont sauter sur la Thailande!!Et croyez moi des Arabes, ressortissants fransais qqui  » s eclatent en Thailande il y en a beaucoup!!!

     
  19. Merci M. Kieffer de nous dépeindre avec de simples mots la triste vérité qui nous entoure depuis quelques décennies.
    Cette vérité flagrante, mais si politiquement incorrect à dénoncer au quotidien.
    Je fais confiance aux Thaïs pour juger comme il se doit ces individus qui se font passer pour des Francais.

     
  20. C’est à la france de faire son menage et non à la thailande , le principe de libre entree pendant trente jours est excellent mais on a du mal à croire que ces gens la soient vraiment français et vous minimisez les faits
    ils font honte à la france et à tous les français qui aiment la thailande et qui la respecte j’espère qu’ils vont être sanctionnés comme il se doit PH

     
  21. Heureusement, le service national universel va corriger cela !!! Peut-être ???

    Il serait temps qu’on cesse de nous bassiner avec le prétendu racisme des Français, il serait temps qu’on cesse de nous culpabiliser avec notre passé colonial et notre histoire de France, qui seraient soi-disant responsables de l’échec de l’intégration et des rancœurs accumulées chez certains immigrés. Qu’on arrête aussi de nous bassiner avec les plaies de la guerre d’Algérie, que les Algériens refusent de refermer et utilisent continuellement depuis 55 ans pour s’exonérer de la responsabilité du naufrage de leur indépendance.

    Jamais un Vietnamien n’invoquerait la guerre d’Indochine comme alibi pour nous culpabiliser. Pourtant, les Vietnamiens ont connu à la fois la colonisation et la guerre contre la puissance coloniale. Mais on n’a jamais entendu un Asiatique, réfugié chez nous, traiter un Français de sale blanc ou de face de craie. Si les Algériens ont dilapidé l’héritage colonial, qui faisait de l’Algérie le pays le plus moderne du continent africain avec l’Afrique du Sud, ce n’est certainement pas de notre faute. La faute en incombe aux incapables du FLN, au pouvoir depuis 55 ans. La rente pétrolière et gazière a été dilapidée pour acheter une paix sociale très relative, au détriment du développement économique durable du pays. Par haine de la France, ils ont fait le choix de se rapprocher de l’Union Soviétique au lendemain de l’indépendance. Un choix économique et politique démentiel qui a ruiné le pays en quelques années La politique dite d’arabisation a ensuite ouvert l’Algérie à l’intégrisme religieux, responsable d’une guerre civile qui fit des centaines de milliers de morts et qui aujourd’hui n’est toujours pas close. L’islamisme, dont le vivier est l’islam, n’a jamais été vaincu idéologiquement, il progresse dans l’ombre et attend son heure. Qui est responsable de cet état de fait ? Les « colons » ? Salan ? Bigeard ? L’OAS ? En 132 ans de présence, la France avait sorti l’Algérie du Moyen-âge pour l’ouvrir au monde moderne. C’est cela la vérité, alors que depuis les conquêtes arabes du 7ème siècle, suivies de la domination turque, les envahisseurs musulmans avaient fait du Maghreb un champ de ruines.

    Pourquoi Noirs musulmans et Arabes ne s’intègrent-ils pas dans le pays où ils ont choisi de vivre, alors que le modèle d’assimilation républicain a fait merveille avec des générations d’Européens et plus récemment avec les Asiatiques ? L’effort de la France en faveur de ces immigrés est colossal. Le cout cumulé des diverses « politiques de la ville » en faveur des « zones de non-droit » atteint plusieurs fois le montant du Plan Marshall qui permit à la France exsangue après la seconde guerre mondiale de se reconstruire en une décennie. Jamais les immigrés n’ont bénéficié d’autant de moyens matériels, financiers et humains que depuis 40 ans, mais quand on compare ceux qui font l’effort de s’intégrer et ceux qui haïssent la France, le constat est accablant, à des années- lumière du discours des associations pro-immigrées et des procureurs qui font chaque jour le procès de la France. Tous les immigrés n’ont pas le même comportement, à nous de séparer le bon grain de l’ivraie :

    Lors de l’arrivée d’un groupe de boat people vietnamiens fuyant le régime communiste en 1979 et débarquant à Roissy, leur responsable s’était exprimé avec émotion devant les caméras : “Jamais nous n’aurons de mots assez forts pour remercier la France de nous accueillir. Mais que les Français se rassurent, nous allons travailler dur et nous ne serons pas à leur charge très longtemps.” Un discours magnifique de sincérité et de reconnaissance. Comme on aimerait entendre le même dans les banlieues et dans les paroles des rappeurs, qui ne savent que distiller la haine du pays d’accueil ! Aujourd’hui, le taux de réussite scolaire et professionnelle des enfants de boat-people est supérieur à celui des petits Gaulois, alors qu’ils n’ont bénéficié d’aucune « discrimination positive ». Quant aux autres, n’en parlons même pas, le constat est flagrant.

    Les immigrés asiatiques, tout aussi démunis au départ que les arabo-africains, ne nous ont jamais bassinés avec leur religion. On n’a jamais vu un bouddhiste partir à l’étranger combattre contre la France qui l’a accueilli. On n’a jamais vu des bouddhistes bloquer les rues pour prier, au prétexte que les temples sont insuffisants. On n’a jamais vu les élèves asiatiques contester l’enseignement de l’école républicaine, au prétexte que cet enseignement n’est pas compatible avec celui de Bouddha. On n’a jamais vu d’émeutes dans les quartiers asiatiques, de rodéos et de voitures brulées par centaines au moindre incident. On n’a jamais vu des Asiatiques agresser des enseignants, des médecins des urgences ou des pompiers. On n’a jamais vu les Asiatiques tenter de bruler vifs des policiers dans leur voiture. Jamais ils n’ont participé aux violences quotidiennes, aux viols en tournante, aux menaces, aux dégradations d’immeubles et aux trafics en tout genre qui pourrissent nos banlieues autrefois paisibles lorsqu’elles étaient peuplées de Gaulois, de Portugais et d’autres. Ils ont fait leur chemin dans la société française grâce à l’ascenseur social ouvert à tous. Aujourd’hui, on envisage de reconstruire les barres d’immeubles qui les hébergeaient, car, voyez-vous, l’ « inhumanité » de ces constructions explique et légitime la révolte de leurs nouveaux occupants, victimes par ailleurs de la colonisation, de l’exploitation et de la xénophobie des autochtones. Autrement dit, les responsables de la délinquance et de l’insécurité qui règnent dans les banlieues et ailleurs, c’est nous ! Le peuple français n’accepte plus d’être ainsi culpabilisé au profit d’envahisseurs parasitaires soutenus par un lobby immigrationniste et par une classe politico-médiatique complices de l’invasion. Le peuple français n’accepte plus de voir la nationalité française octroyée à n’importe qui. Le battage de coulpe et la résignation, c’est fini.

    La France se mérite. On l’aime ou on la quitte.

    Alfred KIEFFER

     

Laisser un commentaire