Catégories
Edito

Un peu de recul s’il vous plaît

Sans trop se casser le cul, le moins qu’on puisse dire pour la défense de ces pauvres trouducs au QI plus que limité, c’est qu’ils n’ont pas eu du cul

L’affaire des deux touristes américains photographiés culs nus devant un temple en Thaïlande est en train de tourner à la tartuferie pour le plus grand plaisir de tous les innombrables faux-culs qui pullulent sur la toile. 

Sans trop se casser le cul, le moins qu’on puisse dire pour la défense de ces pauvres trouducs au QI plus que limité, c’est qu’ils n’ont pas eu du cul. Car en réalité leur problème, n’en déplaise à tous les lèche-culs qui s’entendent comme cul et chemise avec la dictature, relève surtout de l’acculturation.

Si ils avaient été un peu moins incultes ces deux peigne-culs auraient peut-être compris que la culture d’un cul-terreux yankee en provenance du cul du loup n’est pas forcément du goût des culs serrés locaux.

Leur cucuterie va déjà leur coûter la peau du cul, alors est-il vraiment nécessaire de les envoyer dans un cul de basse-fosse ? Sinon pourquoi passer son temps à se taper le cul par terre sur Facebook, qui reste surtout le torche-cul favori des culs-bénis en manque de clichés éculés.

C’est qu’avec cette histoire un peu cucul la praline le gouvernement thaïlandais pourrait très bien se retrouver le cul entre deux chaises, ou pire dans un cul-de-sac.

Comment expliquer que la justice thaïlandaise se magne le cul quand il s’agit de botter le cul de deux tire-au-cul un peu bas du cul et de plafond, alors qu’elle a un cul de plomb quand il s’agit de s’en prendre aux gosses de riches qui torpillent les policiers à 200 à l’heure avec leur Porsche après avoir vidé cul sec une ou deux bouteilles de whisky

Ceux-là circulent librement et le cul bordé de nouilles dans le pays, pendant qu’on mettra une déculottée à deux trous du cul pour faire plaisir aux casse-culs qui n’ont même pas les couilles au cul pour s’en prendre aux vrais enculés.

Franchement il y en a un peu ras-le-cul des procureurs en tongs avec la bouche en cul de poule qui se transforment en pousse-cul dès qu’une occasion se présente. Un peu  de recul ne leur ferait pas de mal il me semble. Mais si vous n’êtes pas d’accord vous pouvez toujours vous foutre au cul cette chronique mal torchée : comme on dit vulgairement, parle à mon cul, ma tête est malade.

Thai Property Group

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

5 réponses sur « Un peu de recul s’il vous plaît »

excellent article ! drôle, inventif ! Je suis rassuré néanmoins que ces 2 peigne-culs ne soient pas français…car cela ne m’aurait pas étonné ! Quels cons !

Désolé article loin d’être excellent mais puant l’amateurisme, tentant de jouer avec les mots sans la moindre finesse mais avec une vulgarité de corps de garde, et non je ne suis pas coincé du…du quoi? Vous aurez deviné… ça à l’air de vous plaire

j’ai donné mon avis sur cet article que je trouve drôle ! Mais je ne me permets pas d’émettre des jugements sur les gens comme vous semblez le faire !
Vous et Derezzed semblez puer la haine (ou le mépris ?) vous même, pour reprendre les termes de Derezzed, non ?

Article qui pue la haine et le mépris des lecteurs.
Visiblement en bon gauchiste qui se respecte, on n’a pas aimé le fait que ce soient 2 pédés à la cervelle atrophiée, qui se soient fait poissés, certes leur homosexualité n’a rien à voir là dedans, ysl et pierre bergé ne se seraient sans doute pas permis une telle ignominie partagée sur les réseaux sociaux, en revanche, en dehors des regards, ils faisaient pire, bien pire.
Et la Thaïlande n’a pas une justice impartiale ? C’est bien vrai, mais la justice française n’a rien à envier dans ce domaine, où des juges franc-maçons relâchent les multirécidivistes qui multirécidivent, et décident qu’une gamine de 11 ans qui se fait violer, ce n’est pas un viol, mais une agression sexuelle, quand ce n’est pas par consentement mutuel, et j’en passe, tous les jours, on relève au moins un scandale judiciaire dans notre pays.
Alors avant de regarder chez les autres, mieux vaut avoir le cul bien propre !

Laisser un commentaire