Bien que le pays soit en période de deuil national et qu'il connaisse une hausse des prix du marché, les recettes du Nouvel An augmenteront de 3% cette année.

Tous les ans, de nombreuses célébrations sont organisées à Bangkok pour le Nouvel An chinois.

Cette année, placée sous le signe du coq,  la plupart des activités auront lieu au parc Lumpini pour célébrer l'ouverture de la fête  du Printemps : parades de dragons, danses du lion, spectacles acrobatiques et autres traditions ancestrales.

Cette année la plupart des activités auront lieu au parc Lumpini
Cette année la plupart des activités auront lieu au parc Lumpini

Suite au deuil national que connaît actuellement la Thaïlande, certaines festivités seront cette année annulées dans Chinatown : la grande parade qui a lieu d'habitude dans Yaowarat, la grande avenue qui traverse le quartier chinois, par exemple.

Bien que l'on puisse s'attendre à une baisse relative des activités, le Centre de recherche de la banque Kasikorn estime une augmentation des dépenses des ménages sino-thaï de 3% par rapport à l'année dernière.

Chaque foyer sino-thaï de Bangkok dépensera en moyenne 3 600 bahts (environ 105 euros), soit 6,4 milliards de bahts (environ 177 millions d'euros) pour l'ensemble de la capitale.

Cette accroissement des dépenses est lié en partie à une inflation des produits vendus à l'occasion du Nouvel An. Cependant, les familles d'origine chinoise résidents à Bangkok n'hésiteront pas à mettre le prix afin de célébrer comme il se doit la fête du Printemps, la plus importante à leurs yeux.