Catégories
Actu

Le 5 mai, 66e anniversaire du couronnement du roi de Thaïlande

Chaque année le 5 mai, le peuple thaïlandais célèbre le couronnement du roi Bhumibol Adulyadej, aussi connu sous le nom de Rama IX, car il est le neuvième roi de la dynastie Chakri.

Aujourd’hui est un jour férié en Thaïlande, pour marquer l’anniversaire du couronnement le 5 mai 1950 du roi Rama IX, actuel monarque régnant.

Chaque année le 5 mai, le peuple thaïlandais célèbre le couronnement du roi Bhumibol Adulyadej, aussi connu sous le nom de Rama IX, car il est le neuvième roi de la dynastie Chakri.

Les banques et administrations sont fermées, mais les commerces et services sont habituellement ouverts.

Le roi Bhumibol Adulyadej a commencé son règne en 1946, mais son couronnement n’a eu lieu qu’en 1950 après une période de régence de quatre ans pendant laquelle il a terminé ses études en Suisse.

Le 5 mai est l’occasion pour les Thaïlandais de rendre hommage à leur roi et de célébrer la longueur exceptionnelle de son règne.

Le roi de Thaïlande, qui détient le record du plus long règne dans le monde, est presque considéré comme une sorte de demi dieu, incarnation vivante des vertus bouddhistes.

Lors de ses rares apparitions en public, les personnes présentes sur son passage se prosternent face contre terre, et au début de chaque séance de cinéma ou de concert, l’hymne royal retentit dans la salle accompagné d’un court métrage à la gloire du souverain.

Avant 1950, aucune cérémonie n’avait lieu sauf un hommage privé tenu par des fonctionnaires de haut rang.

Aujourd’hui la commémoration se déroule sur trois jours, avec une partie religieuse où le roi et les moines bouddhistes rendent hommages aux précédents rois.

Une cérémonie brahmanique et bouddhiste

Le deuxième jour commence par la proclamation de la Journée du Couronnement lue par un prêtre brahmane hindou, et se poursuit par des chants réalisés par les moines bouddhistes.

Le système monarchique en Thaïlande, inspiré de certains rois du Royaume d’Angkor, suit toujours le précepte de Devaraja, c’est-à-dire du dieu-roi.

En Thaïlande le couronnement du monarque et les principaux rituels au palais royal ne sont pas effectués pas un moine bouddhiste, mais par un brahmane, c’est-à-dire un religieux hindou appartenant à la caste des prêtres.

Portant le nom honorifique de Phara Rajaguru Vamadevamuni, il est l’héritier d’une longue lignée de brahmane qui a servi les précédents rois de la dynastie des Chakri.

21 coups de canon

Enfin, le 5 mai, dernier jour de la cérémonie, et date réelle du couronnement, de la nourriture est offerte aux moines et la Royal Regalia est mise à l’honneur.

A midi, l’armée et la marine tirent une salve de 21 coups de canon en l’honneur du roi. La journée se termine lorsque Sa Majesté le Roi décore les personnes qui ont apporté une contribution précieuse au pays.

L’hymne national thaïlandais est chanté partout dans le pays pour cette fête nationale. Celui-ci célèbre les actions braves et honorables du Roi et réaffirme la confiance du peuple en son souverain.  » Nous , les serviteurs de Sa grande Majesté , prosternons notre cœur et la tête, pour rendre hommage au souverain , dont les mérites sont sans limites , en circulation dans la grande dynastie Chakri , le plus grand de Siam , avec un grand et durable honneur« 

2 réponses sur « Le 5 mai, 66e anniversaire du couronnement du roi de Thaïlande »

Laisser un commentaire