Catégories
Actu

L’opposition thailandaise sang pour sang Thaksin

A défaut de pouvoir rassembler un million de participants, les chemises rouges ont décidé de rependre un million de centimètres cubes de sang prélevé sur les quelques 100000 manifestants encore présents. La grande démonstration de l’opposition s’achevera donc bien dans un bain de sang, mais fort heureusement  plus symbolique que réel.

Mais le symbolique peut parfois réveler des informations interessantes sur le réel : cette conclusion gore d’un mouvement qui a toujours affirmé ses intentions pacifiques, signifie peut être que l’UDD a de façon implicite cru qu’un dénouement sanglant aurait lieu, et qu’il pourrait sans doute tourner à son avantage.

L'UDD également menacé de recueillir plus de sang et de le verser au siège du quartier général du Parti démocrate et au domicile de M. Abhisit dans la zone de Sukhumvit. Photo : Camilla Davidsson

Les « Chemises rouges » en Thaïlande vont donc verser leur sang, qui sera disséminé dans l’après-midi autour du siège du gouvernement, en signe de protestation . La collecte de sang a commencé sur des volontaires devant faire chacun un don de 10 centilitres de sang.Le mouvement antigouvernemental a initié les manifestations le 12 mars, pour demander au gouvernement du Premier ministre Abhisit Vejjajiva de dissoudre le Parlement et d’organiser de nouvelles élections législatives anticipées. Le Premier ministre, dans un discours retransmis hier par la télévision thailandaise, a rejeté la demande des manifestants.

Mr Abhisit a ajouté qu’il continuera d’exercer ses fonctions, comme d’habitude, affirmant que la dissolution de la Chambre n’est pas le meilleur moyen pour résoudre les conflits politiques du pays, mais que le gouvernement est prêt à écouter et à parler avec les leaders de l’opposition.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « L’opposition thailandaise sang pour sang Thaksin »

Qu est qu on peut repprocher a ce jeune premier ministre qui n a aucune experience et qui a ete mis la par l armee qui du temps de Thaksin n avait certainement pas acces a sa part de gateau!! Thaksin étant pro policier il n a rien voulu leurs donner. Tout ça est juste un problème énorme de corruption des deux camps et ceux qui souffrent sont les « petits gens » comme d habitude. L économie thailandaise n a rien a envier par rapport a certains pays d Europe, numero une mondiale en exportation dans pas mal de domaines on bloque les salaires de ces pauvres gens pour rester concurenciel. Ou va l argent ? dans les poches de ces messieurs. N oublions pas que Thaksin doit etre juge pour corruption!!!!! Les rouges, les jaunes, un autre parti serait le bien venu en Thailande, sans payer ses partisans a coup de baths mais pour une vraie démocratie et des idées pour aider LE PEUPLE THAÏLANDAIS.

Beaucoup de mensonge de la part du gouvernement, Mr Abhisit est un manipulateur au niveau des informations, ne pense qu’a sa petite personne et ne fait rien pour la population pauvre qui est quand meme majoritaire, beaucoup n’ont que 150 bath par jour de travail.
Mr Abhisit ce comporte comme un dictateur il n’ecoute que lui meme. Il dit etre pret a ecouter et parler avec les leaders de l’opposition, mais lorsque qu’ils vont a sa rencontre il prend la fuite, alors comment dialoguer. 

Laisser un commentaire