Catégories
Actu Expatriation Société

Les Français de l’étranger inquiets pour la France

Lorsqu’ils pensent à leur retour en France, c’est un sentiment d’inquiétude qui prévaut chez les Français de l’étranger (42%), signe qu’il existe de nombreux freins au retour en France.

Selon les estimations, on dénombre entre 1,5 et 2 millions de Français établis à l’étranger, une population en croissance continue depuis plusieurs années.

Ipsos et la Banque Transatlantique se sont associés pour mener une grande consultation auprès des Français établis hors de France dont les résultats ont été dévoilés dans le cadre du colloque organisé par Hélène Conway-Mouret, Sénatrice représentant les Français établis hors de France, au Palais du Luxembourg le lundi 5 octobre 2015.

Les principaux enseignements de ce sondage montrent que les Français s’expatrient pour des durées de plus en plus longues (28% plus de 20 ans), et ne sont pas du tout motivés pour rentrer en France.

Seulement la moitié (50%) des personnes estiment un retour en France « possible » et à peine 15% sont « certains » de rentrer un jour en France.

Un sentiment d’inquiétude pour la France

Surtout, lorsqu’ils pensent à leur retour en France, c’est un sentiment d’inquiétude qui prévaut chez les Français de l’étranger (42%), signe qu’il existe de nombreux freins au retour en France.

L’expatriation des Français est donc bien avant tout une fuite à l’étranger, d’abord pour y trouver du travail (74% sont des actifs qui travaillent), qui s’accompagne d’une envie très modérée de retourner en France.

Une chance pour la France ?

On est loin des discours officiels qui sont déclinés sur le ton « une chance pour la France » : les Français quittent un pays en crise où ils n’ont plus de perspectives professionnelles, et une fois qu’ils sont partis, ils ne veulent plus rentrer.

Selon les chiffres disponibles sur le site de l’Ambassade de France à Bangkok, les Français de Thaïlande se situaient légèrement au-dessus du niveau de ceux de Singapour avec 10 520 inscrits au 31/12/2014

A ce chiffre il conviendrait d’ajouter, selon les estimations de l’Ambassade, environ 15 à 20 000 non-inscrits que la section consulaire découvre chaque jour.

Par conséquent, si on tient compte des estimations des services consulaires, le nombre de Français installés en Thaïlande serait en réalité compris entre 25 et 30.000 personnes.

francethailande1985-2014
Progression de la communauté française en Thaïlande. Source : http://www.ambafrance-th.org/Communaute-francaise

Le travail, principale cause du départ

38% des personnes interrogées dans l’enquête expliquent que c’est pour progresser dans leur vie professionnelle qu’elles sont parties vivre à l’étranger.

Cela se voit dans le profil des Français établis hors de France : 74% d’entre eux sont des actifs occupés (alors qu’ils ne représentent que 54% de la population française selon l’Insee).

Contrairement à une idée reçue, l’écart entre le taux d’activité des hommes (77%) et des femmes (69%) est plutôt limité.

Une expatriation de plus en plus longue

46% des personnes interrogées ont quitté le territoire national depuis 6 à 20 ans, 28% depuis plus de 20 ans. L’allongement de la durée des séjours s’explique notamment par le fait que les contacts de détachement se font de plus en plus rares : 67% des salariés résidant à l’étranger ont trouvé un travail sur place et bénéficient d’un contrat de travail local.

Rentrer en France ? Non merci

Seule la moitié (50%) des personnes interrogées pensent rentrer en France un jour, un retour « possible » pour 35%, mais « certain » pour seulement 15%.

Surtout, lorsqu’ils pensent à leur retour en France, c’est un sentiment d’inquiétude qui prévaut chez les Français de l’étranger (42%), signe qu’il existe de nombreux freins à revenir en France.

Des liens étroits avec la France

71% d’entre eux parlent le français tous les jours ou presque, 42% suivent l’actualité politique française quotidiennement, 42% écoutent les radios ou regardent les chaines de télévision françaises à la même fréquence.

Enfin, 63% consomment des produits alimentaires typiquement français ou de marque française au moins une fois par semaine.

Le sentiment d’appartenance à la communauté nationale reste très marqué, y compris chez ceux qui ont quitté la France depuis longtemps : 52% des Français établis hors de France se sentent avant tout citoyen français (contre 40% autant citoyen français que citoyen de leur pays de résidence), 42% de ceux qui ont quitté la France il y a plus de 20 ans.

Un rôle à jouer pour la France

72% d’entre eux s’accordent à dire que la présence de nombreux Français à l’étranger est un atout pour la France, 88% que les Français de l’étranger ont un rôle à jouer dans la promotion de la culture et des produits français à l’étranger.

Enfin, ils sont unanimes pour dire qu’à leur retour, les Français de l’étranger devraient partager leur expérience et leurs idées car elles peuvent être utiles à la France, un souhait qui suppose que leur expérience internationale soit mieux reconnue et valorisée.

Source : IPSOS

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « Les Français de l’étranger inquiets pour la France »

J’ai vécu en Thaïlande 15 mois et ai dû rentrer ensuite en France. L’horreur ! Tout est compliqué, la moindre démarche demande beaucoup de temps. Surtout, vous êtes sorti du système et étant donné votre absence, vous ressentez une méfiance injustifiée ( sécurité sociale, mutuelle, banques, … ) du fait de ce « trou » dans votre vie. Il faut repartir de zéro ! C’est la raison pour laquelle je repartirai m’établir définitivement en Thaïlande dans trois ans à ma retraite !

Le plus gros frein pour le retour en France et dont vous ne parlez pas est l’insécurité due à l’immigration islamique galopante et qui s’accentue actuellement avec les problèmes du Moyen Orient.
Dans moins de 20 ans les non-musulmans seront en minorité.

Bonjour , moi aussi j’aimerai aller vivre en Thaïland , car c’est un pays que j’adore puisque je vais la-bas tout les ans , mais ce qui me retiens en France , c’est que j’ai une famille qui se compose d’un fils, d’une belle- fille et de 2 adorables petites -filles ,et malheureusement vu la conjoncture actuelle en FRANCE , je préfère être en FRANCE ( car moi la-bas avec une assiette bien pleine , et eux une assiette vide) je serai mal dans ma peau , je suis admirative quand je pense a tout ces gens qui partent sans remord , moi je n’ai pas ce courage

Laisser un commentaire