Catégories
Actu Bouddhisme

Visakha Bucha, le jour triplement sacré des bouddhistes

Visakha Bucha est un jour triplement sacré pour les bouddhistes puisqu’il commémore à la fois la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha Gautama.

Visakha Bucha est un jour triplement sacré pour les bouddhistes puisqu’il commémore à la fois la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha Gautama.

C’est donc une fête très importante en Thaïlande, pays à 90% bouddhiste : le lundi 1 er juin 2015, toutes les administrations, banques, écoles, ambassades sont d’ailleurs fermées en ce jour férié.

Appelée Visakha Bucha, l’anniversaire de Bouddha ou Vesak Day, qui signifie “le culte du bouddha”, cette journée tombe le jour de pleine lune du sixième mois lunaire.

L’année dernière, la célébration avait eu lieu le 13 mai 2014, mais cette année elle tombe le lundi 1er juin 2015.

Parce que c’est un jour saint, les  boutiques, bars et restaurants n’ont pas le droit de vendre de l’alcool pendant 24 heures à partir de minuit le dimanche et tout au long de ce lundi jusqu’à minuit

C’est également un jour férié dans de nombreux pays de l’ASEAN comme le Myanmar, le Laos, le Cambodge et Singapour.

Une des fêtes les plus importantes pour les bouddhistes

Les trois jours saints les plus importants de l’année pour les bouddhistes thaïlandais comprennent tous le mot «Bucha», ce qui signifie rendre hommage.

Asahara Bucha commémore le jour où le Bouddha a prêché son premier sermon. Makha Bucha marque la réunion des disciples pour écouter le Bouddha élaborer certains de ses enseignements les plus importants dans un sermon, ainsi que prévoir le jour de sa propre mort et la réalisation de Nibbana (Nirvana).

Mais le plus favorable des trois est Visakha Bucha, qui commémore simultanément trois anniversaires importants dans la vie de Siddharta Gautama, le Bouddha: sa naissance, son illumination et sa mort.

Le Seigneur Bouddha a vécu exactement 80 ans entre le jour de sa naissance, et le jour de sa mort.

Ce jour-là, il y a 2558 années (543 ans avant la naissance du Christ), lorsque l’ère bouddhique (BE) a commencé, le Bouddha a atteint l’objectif ultime de la fusion de son illumination avec le Nirvana, pour se libérer pour toujours du cycle éternel de la mort et de la réincarnation qui est le sort du commun des mortels.

Le jour de la mort de Bouddha

Son décès est survenu le 15e jour de la lune croissante du 6e mois lunaire (le 8e mois du calendrier Lanna) et c’est ce jour qui est commémoré chaque année avec Visakha Bucha.

En Thaïlande, Visakha Bucha est observé depuis la période Sukhothai (il y a environ 700 ans),  à la suite de liens religieux étroits entre la Thaïlande et le Sri Lanka.

Lors de cette journée, les bouddhistes se lèvent très tôt pour donner l’aumône aux moines le matin, et se préparent pour les cérémonies de la lumière la nuit.

Pendant ce temps là, les reliques de Bouddha sont sorties pour un bain spécial et une vénération publique.

Une fois la nuit tombée a lieu une processions à la bougie, appelée “Wien Thien” dans presque tous les temples de Thaïlande.

Le rituel consiste à effectuer trois fois le tour du temple dans le sens des aiguilles d’une montre, en tenant des bâtons d’encens, des fleurs et une bougie, déposés ensuite sur un autel.

 

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.