Info Publicité : VisaThailande.fr est une agence de visa agréée par l’ambassade royale de Thaïlande

L'ex Premier ministre Yingluck Shinawatra pourrait être traduite en justice en raison des pertes engendrées sous son gouvernement par le programme d'achat de riz.

La Cour constitutionnelle de Thaïlande a rendu son verdict aujourd’hui et a déclaré la Première ministre Yingluck Shinawatra coupable d’abus de pouvoir.

La cour a également ordonné à la Première ministre de démissionner de son poste. La plus jeune soeur de Thaksin, l’actuel Premier ministre, Yingluck Shinawatra devient ainsi le troisième Premier ministre à être évincé par le pouvoir des juges en Thaïlande.

Le 2 Avril 2014 la Cour constitutionnelle avait accepté de recevoir une plainte contre Mme Yingluck au sujet du limogeage en 2011 de son conseiller à la sécurité nationale , Thawil Pliensree.

Le groupe de sénateurs à l’origine de la plainte fait valoir que la décision de Mme Yingluck pour transférer M. Thawil a été décidée en violation de la Constitution.

La plainte déposée contre Mme Yingluck repose essentiellement sur des accusations de népotisme. L’accusation soutient que le départ de M. Thawil a été motivé uniquement par un remaniement des postes clés dans l’appareil de sécurité pour permettre à un proche de la famille de M. Thaksin d’être désigné comme chef de la police nationale .

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 replies on “La Première ministre destituée par la justice thaïlandaise”

  1. je ne comprend pas pourquoi on emploi le terme « justice »

Comments are closed.