Catégories
Actu

Le Premier ministre français sera en Thaïlande les 4 et 5 février

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, effectuera une visite officielle en Thaïlande les 4 et 5 février afin de renforcer les liens entre les deux pays, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, effectuera une visite officielle en Thaïlande les 4  et 5 février afin de renforcer les liens entre les deux pays, a annoncé  le ministère des Affaires étrangères.

M. Ayrault sera le premier Premier ministre français à visiter la Thaïlande en sept ans. M. Ayrault a été nommé Premier ministre le 16 mai 2012. Il était auparavant chef du Parti socialiste à l’Assemblée nationale française de juin 1997 à juin 2012.

Les relations bilatérales entre la France et le royaume avait précédemment été relancées en février 2006 lorsque Jacques Chirac, alors président de la République, s’était rendu à Bangkok pour rencontrer le Roi Bhumibol Adulyadej et le Premier ministre Thaksin Shinawatra.

La Premier ministre Yingluck Shinawatra et M. Ayrault en juillet 2012.
La Premier ministre Yingluck Shinawatra avait invité M. Ayrault après sa visite en France en juillet 2012.

 

Mais la première visite présidentielle française dans l’histoire diplomatique des deux pays était resté sans suite : avec le coup d’Etat du 19 septembre 2006, et sa condamnation par la France, les relations entre les deux pays entamaient une période marquée par l’instabilité politique et un certain retrait.

M. Ayrault rencontrera Mme Yingluck le 5 février, avec des discussions prévues sur l’élargissement du commerce et de l’investissement entre les deux pays, ainsi que sur la coopération dans des domaines comme le développement des infrastructures de base,  l’éducation, la recherche et  l’énergie alternative.

Le premier ministre français devrait prendre la parole sur les relations entre la Thaïlande et la République française à l’Université Thammasat. Il présidera également l’inauguration du Forum d’affaires franco-thaïlandais, puis rencontrera la communauté française en Thaïlande.

Au 31 décembre 2011, 9 788 Français étaient enregistrés auprès du consulat de France selon les chiffres publiés par le site mfe.org

La communauté française réside principalement dans l’agglomération de Bangkok, ensuite viennent les villes de Pattaya, Phuket, Chiang Mai.

En 2006, la présence française comptait environ 220 filiales, bureaux de représentations ou succursales (dont 65 issus de grands groupes), employant environ 70.000 personnes. A ce nombre s’ajoute une centaine d’ entreprises créées par des entrepreneurs individuels français.

Les implantations françaises en Thaïlande couvrent tous les secteurs d’activité : agriculture, biens de consommation, énergie, industrie, BTP-Transport, banques et assurances, services et grande distribution, environnement.

Les échanges bilatéraux entre la France et la Thaïlande en 2011

 Après une année 2010 marquée par des échanges commerciaux record avec la Thaïlande (3,5 Mds EUR) et une réduction de notre déficit, l’année 2011 affiche un net recul de 28% de nos exportations, principalement du à la diminution de moitié des livraisons aéronautiques. Nos importations en provenance du Royaume continuant à progresser (2,2 Mds EUR), notre déficit commercial a doublé en 2011, à 1,1 Md EUR.

Une baisse de nos exportations de 28%, imputable à l’absence de livraisons de matériels aéronautiques en 2011

En 2011, nos exportations vers la Thaïlande ont accusé un net repli de 28% à 1,08 Mds EUR. Cette diminution est unique dans la zone ASEAN, région dans laquelle nos exportations ont continué d’augmenter dans tous les autres pays et globalement de 4,1% à 10,7 Mds EUR pour l’ensemble de la zone.

La Thaïlande perd sa 2ème position des pays client de la France au sein de l’ASEAN, au profit de la Malaisie (exportations de 1,8 Mds EUR) et Singapour (en 1ère position avec 5,1 Mds EUR).

Cette diminution s’explique par la baisse des livraisons de matériels de transports, Airbus essentiellement, dont les exportations ont chuté de plus de moitié (-54% à 348 M EUR) après avoir été multipliées par plus de six depuis 2006. Leur poids reste néanmoins significatif, totalisant le tiers de nos exportations totales. Hors aéronautique, le volume de nos exportations a augmenté par rapport à 2010 de 3,2% pour un montant atteignant 797,97 M EUR.

L’autre évolution notable, car affectant notre second poste d’exportations hors aéronautique, porte sur la baisse de près de 20% de nos exportations de produits pharmaceutiques que la progression des exportations d’autres produits industriels compense toutefois. Hors aéronautique toujours, notre premier domaine d’exportations, les parfums et surtout les cosmétiques, enregistrent une faible progression de 2% soit 155 M EUR de ventes.

En 2011, les entreprises des pays de l’Union Européenne ont deux fois moins investi en Thaïlande que l’année précédente. Totalisant 609 M USD, les IDE en provenance de l’UE constituent 8% des flux d’IDE en Thaïlande, leur plus bas niveau depuis 2005. L’UE est le 3ème investisseur devant les Etats-Unis, avec pour principaux investisseurs le Danemark (336 M USD), suivi de la France (275 M USD), de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

Lire aussi La France a un nouvel ambassadeur en Thaïlande – Actu – thailande-fr

 

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.