Catégories
Actu

La Thaïlande se débarasse de son vieux riz en Afrique

Conséquence de la politique de soutien artificiel des cours du riz que pratique la Thaïlande depuis l’arrivée de la famille Thaksin au pouvoir: le royaume a accumulé de gigantesque stocks de riz acheté par l’Etat à un prix fixé par avance, et supérieur au prix du marché.

Conséquence de la politique de soutien artificiel des cours du riz que pratique la Thaïlande depuis l’arrivée de la famille Thaksin au pouvoir: le royaume a accumulé de gigantesque stocks de riz acheté par l’Etat à un prix fixé par avance, et supérieur au prix du marché.

Le ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural, le Dr Akinwumi Adesina, a récemment  tiré la sonnette  d’alarme car certains pays, notamment la Thaïlande et l’Inde, soldent leurs stocks de riz parfois vieux de 15 ans au Nigeria.

 

Akinwumi Adesina, ministre de l’Agriculture et du développement rural au Nigeria, veut défendre les riziculteurs nigérians contre le vieux riz thaïlandais soldé dans son pays.

 

Le ministre nigérian de l’Agriculture s’exprimait à la  conférence annuelle de 2012 de la Chartered Institute of Bankers du Nigeria à Lagos, et a précisé que le Nigeria est devenu le plus grand importateur de riz au monde.

« Une grande partie du riz importé au Nigeria, en particulier de la Thaïlande et de l’Inde, provient de stocks vieux de 10 à 15 ans qui sortent de leurs réserves stratégiques. Il est l’objet d’un dumping sur notre marché et c’est pourquoi il est vraiment très peu cher.

Mais cette politique commerciale a des effets désastreux pour les producteurs de riz du Nigeria qui sont proche de la faillite. Le Nigeria est le plus grand importateur de riz au monde avec une demande de riz qui devrait augmenter par rapport au niveau actuel de cinq millions de tonnes à 36 millions de tonnes en 2050.

«À moins que le Nigeria commence un programme de substitution aux importations pour le riz, il dépensera 150 milliards de dollars annuellement importation du riz en 2050.  C’est beaucoup trop»

Avec une population estimée à 162 millions d’habitants en 2011, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique. Il compte pour un sixième de la population du continent sur à peine un trentième de sa surface (environ 3 %). Environ 50 % de la population vit dans des zones urbaines et au moins 24 villes comptent plus de 1 000 000 habitants.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « La Thaïlande se débarasse de son vieux riz en Afrique »

L’important n’est-il pas que le peuple ne meurt pas de faim?
Moi je trouve que c’est plus intelligent que de brûler et de gaspiller la nourriture.
Je pense que M. le ministre préfèrerait acheter du riz plus jeune et plus cher?
Il serait aussi plus judicieux d’organiser un « planning familial » … mais évidemment ce n’est pas si simple tant que les pays riches ne voudront pas aider un tant que soi peut l’Afrique…

Bonjour,
Le problème du Nigéria au niveau alimentaire ne vient pas du prix du riz mais plutot du gestion trés optimiste de la manne prétrolière.
En effet dans les années 70, la manne financière du pétrole pour le Nigéria fit que de nombreuses populations qui cultivaient les cultures vivrières allèrent en ville pour des salaires meilleurs et délaissèrent la transmision de leur savoir faire.
Donc le Nigéria importait de plus en plus de denrées alimentaires et devint dépendant d’autres pays pour sa subsistance.
Ainsi à la suite des chocs pétroliers, 1973, 1976 etc avec la disparition du savoir faire de la culture vivrière et de la fin de la mise en valeur des sols qui n’étaient plus cultivés l’addition redevint plus salée.
A cela ajoutons que les changements de comportements alimentaires, la nourriture auparavant étaient du mil et du manioc, le riz était un plat consommé que lors de fetes et devint l’aliment de base, combinèrent les ingrédients d’une facture de plus en plus élevée pour l’alimentation du pays meme si celui ci joue dans la cour des grands du pétrole de ce monde.

Laisser un commentaire