Catégories
Actu

Alerte au tsunami en Thaïlande: évacuation et fermeture de l’aéroport à Phuket

Le tremblement de terre d’une magnitude de 8,9 sur l’échelle de Richter qui a secoué la côte ouest de l’île indonésienne de Sumatra, est d’une ampleur comparable à celui de 2004 qui avait une magnitude de 9,1 à 9,3

Le tremblement de terre d’une magnitude de 8,9 sur l’échelle de Richter qui a secoué la côte ouest de l’île indonésienne de Sumatra, est d’une ampleur comparable à celui de 2004 qui avait une magnitude de 9,1 à 9,3, et qui avait entraîné des dégâts considérables en Thaïlande et dans les autres pays de la région.

Une alerte au tsunami a été émise par le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique entrainant des évacuations dans certaines provinces côtières de Thaïlande, et la fermeture de l’aéroport de Phuket.

D’après le directeur adjoint du Laboratoire de géologie de l’ENS de Paris, cité par le Monde, le risque que ce séisme génère un tsunami de l’ampleur de celui de 2004 est “faible”. “A la différence de 2004, lorsque le séisme a été provoqué par un mécanisme de subduction (c’est-à-dire le glissement d’une plaque sous une autre), le nouveau séisme résulte d’un coulissage vertical, le long d’une faille entre les plaques indienne et australienne”, explique le quotidien. Selon la BBC, la vague qui se dirigerait vers Banda Aceh ne ferait que 17 cm.

Le séisme du 26 décembre 2004 dans l’océan Indien s’était produit au large de l’île indonésienne de Sumatra avec une magnitude de 9,1 à 9,3. L’épicentre se situe à la frontière des plaques tectoniques eurasienne et indo-australienne. Ce tremblement de terre avait eu la quatrième magnitude la plus puissante jamais enregistrée dans le monde. Il a soulevé jusqu’à 6 mètres de hauteur une bande de plancher océanique longue de 1 600 kilomètres.

Lire aussi Le tremblement de terre de Sumatra ressenti à Phuket – thailande-fr.com

Lorsque le tsunami a frappé les cotes de la Thaïlande, en décembre 2004, les dégâts furent immenses, et les pertes humaines considérables. Près de 400 villages furent rayés de la carte, plus de 3 000 maisons furent détruites et 2 000 endommagées. Il y eu 5 395 morts, 2 845 disparus et 8 457 blessés.

Le tremblement de terre de 2004 a provoqué vingt minutes plus tard un tsunami allant jusqu’à 35 mètres de hauteur qui a frappé l’Indonésie, les côtes du Sri Lanka et du sud de l’Inde, ainsi que l’ouest de la Thaïlande. Le bilan en pertes humaines a été de 227 898 morts selon le United States Geological Survey (entre 216 000 et 232 000 morts selon les différentes évaluations).

En termes de pertes humaines, ce fut l’un des dix séismes les plus meurtriers et le plus grave tsunami de l’histoire.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.