Catégories
Actu Bangkok

Thaïlande: le bilan s’alourdit encore, l’aéroport international résiste

Un calme étrange régnait aujourd’hui dans Bangkok déserté par une bonne partie de ses habitants paniqué par la peur des inondations, et par les pénuries qui frappent l’eau potable et certains aliments de base. Dans le centre ville de Bangkok le trafic était anormalement fluide pour un samedi, et tous les carrefours dégagés des habituels encombrements.

Alors que le bilan des inondations meurtrières qui frappent la Thaïlande s’est encore alourdi à 381 personnes mortes et deux autres portées disparues, selon le Département de la prévention et de la gestion des désastres, le centre de de la capitale et l’aéroport international de Bangkok sont toujours épargnés.

Un calme étrange régnait aujourd’hui dans Bangkok déserté par une bonne partie de ses habitants paniqué par la peur des inondations, et par les pénuries qui frappent l’eau potable et certains aliments de base. Dans le centre ville de Bangkok le trafic était anormalement fluide pour un samedi, et tous les carrefours dégagés des habituels encombrements.

Le niveau de la rivière Chao Praya a atteint sa cote maximale sous la pression des marée hautes. Aucun bateau ne circule à l'exception de petites barges qui font la navette d'une rive à l'autre

Aux abords de la rivière Chao Praya, la situation reste assez préoccupante, et aucun bateau ne circule à l’exception des petites navettes qui permettent de passer d’une rive à l’autre.

En revanche la catastrophe maintes fois annoncée par le gouvernement ne s’est pas produite: les digues qui protègent Bangkok ont pour le moment résisté à la pression des eaux accumulés pendant des mois en provenance des régions du Nord. La journée de dimanche qui coïncide avec les hautes marées sera sans doute décisive: une fois passé ce cap, le niveau devrait commencer à baisser.

Le Département de l’irrigation Royale a annoncé samedi que le centre de Bangkok pourrait échapper aux inondations, si il n’y a pas de dégâts importants sur les digues entre aujourd’hui et le 6 novembre.

Le département a expliqué que, après le 6 novembre la marée haute en mer ne sera plus une menace pour les inondations, et la situation dans la capitale dépendra seulement de l’écoulement des eaux de crue autour de Bangkok

La rupture partielle d’une digue a provoqué l’inondation des soi 50 et 52 dans le quartier de Sukhumvit, mais la situation est maintenant sous contrôle.

L’aéroport de Suvarnabhumi résiste

M. Somchai Sawasdeepon, Senior Executive Vice President de Airports of Thailand Public Company Limited (AOT) et Acting General Manager de l’aéroport Suvarnabhumi, a déclaré que l’aéroport avait toute confiance en son système de prévention des inondations et de surveillance constante des niveaux d’eau pour gérer la situation actuelle.
Les structures mises en place s’appuient sur :

  1. – Un mur de barrières terrestres anti-inondations (chacune de 3,5 m de haut, 37 m de long et 23,5m de large) déployé tout autour de l’aéroport.
  2. – 6 réservoirs de stockage des eaux d’une capacité de 4 millions de m3 (actuellement le niveau stocké représente 1 million de m3)
  3. – 2 stations de pompage (chacune équipée de 4 pompes à eau) ayant une capacité de drainage de 12 m3 /seconde soit 1 million de m3 par jour.

Par ailleurs, une veille météorologique à 24h est assurée en coordination avec le Ministère royal de l’irrigation, l’Administration métropolitaine de Bangkok et d’autres organismes pertinents. Toutes les informations reçues sont scrupuleusement analysées afin d’assurer la meilleure protection de l’aéroport. De plus, une équipe de fonctionnaires a été spécialement créée pour surveiller et protéger les barrières anti-inondations en cas de flux d’eaux soudains pouvant provenir du Nord du pays.

M. Somchai confirme que tous les vols et les services aux passagers sont assurés comme à l’habitude et que l’aéroport Suvarnabhumi fonctionne normalement affichant une moyenne en octobre d’environ 130 000 passagers et 800 vols par jour. En plus, Suvarnabhumi traite également la gestion des lignes Nok Air et Orient Thai, contraintes d’abandonner temporairement l’aéroport inondé de Don Mueang (33 vols et 20 000 passagers quotidiens).

M. Somchai précise qu’en raison du grand nombre de véhicules déjà stationnés à l’aéroport Suvarnabhumi, il est conseillé à toute personne devant s’y rendre de prévoir suffisamment de temps et d’emprunter les transports publics (Airport Rail Link, bus et taxis) et prie les usagers de recevoir toutes ses excuses pour les perturbations occasionnées par cet inconvénient.

Numéros utiles :
TAT Call Center : 1672
Thai Airways : 02-356-1111
Bangkok Airways : 02-265-8777
Air Asia : 02-515-9999
Nok Air :1318 ou 02-900-9955
Orient Thai Airlines : 1126
State Railway of Thailand (SRT) Call Center:1690
Transport Co.,Ltd. Hotline(Inter-provincial bus service) : 1490

Au total, quelque 9,9 millions de personnes dans 63 des 77 provinces du pays ont été affectées par les eaux depuis le 25 juillet.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire