Catégories
A la Une Actu

Le centre de Bangkok au sec, la TAT tente de rassurer les touristes

La catastrophe maintes fois annoncée par le gouvernement et le gouverneur de Bangkok ne s’est pas produite: les digues qui protègent Bangkok ont résisté à la pression des eaux accumulées en provenance des régions du Nord. La journée de dimanche qui coïncide avec les hautes marées a été décisive: un cap important a été franchi, et le niveau des eaux devrait commencer à baisser.

La catastrophe maintes fois annoncée par le gouvernement et le gouverneur de Bangkok ne s’est pas produite: les digues qui protègent Bangkok ont résisté à la pression des eaux accumulées en provenance des régions du Nord. La journée de dimanche qui coïncide avec les hautes marées a été décisive: un cap important a été franchi, et le niveau des eaux devrait commencer à baisser.

Le tsunami descendu des provinces du Nord n’a pas englouti le centre de Bangkok, même si les quartiers nord et nord ouest  de la capitale sont encore très touchés. Les abords immédiats de la rivière Chao Phraya sont également inondés et inaccessibles, et aucun bateau ne circule à l’exception des petites navettes qui permettent de passer d’une rive à l’autre. Aujourd’hui samedi, Chinatown et Charoenkrung étaient parfaitement accessibles en voiture et à pied, à l’exception des abords immédiats du fleuve qui est sorti de son lit et a envahi les échoppes et les stations de bateau bus.

Bangkok sans embouteillages

Un calme étrange régnait aujourd’hui dans Bangkok déserté par une bonne partie de ses habitants paniqué par la peur des inondations, et par les pénuries qui frappent l’eau potable et certains aliments de base. Dans le centre ville de Bangkok le trafic était anormalement fluide pour un samedi, et tous les carrefours dégagés des habituels encombrements.

Une habitante de Bangkok regarde les rives inondées du Chao Phraya (29/10/2011)

Le Département de l’irrigation Royale a annoncé samedi que le centre de Bangkok pourrait échapper aux inondations, si il n’y a pas de dégâts importants sur les digues entre aujourd’hui et le 6 novembre.

Le département a expliqué que, après le 6 novembre la marée haute en mer ne sera plus une menace pour les inondations, et la situation dans la capitale dépendra seulement de l’écoulement des eaux de crue autour de Bangkok

La TAT cherche à rassurer les touristes

Dans son dernier communiqué du 29 octobre, la TAT se montre raisonnablement optimiste:

Les inondations en Thaïlande affectent principalement les provinces du centre, le long du fleuve Chao Phraya à Bangkok et Ayutthaya. Le autres destinations touristiques dans la région centrale, y compris Pattaya, Hua Hin, Kanchanaburi et Ko Chang n’ont pas été touchées par les inondations. Les provinces du sud de la Thaïlande n’ont pas été touchées par les inondations non plus.

Les eaux de crue à Ayutthaya et d’autres provinces centrales ont commencé à s’estomper, même si de nombreuses zones ne sont pas encore entièrement accessibles.

Situation à Bangkok

La plupart des quartiers du centre de Bangkok, où les touristes vont normalement ne sont pas inondés en ce moment. Le fleuve Chao Phraya, qui traverse Bangkok, est à un niveau plus élevé que la normale, causant des inondations dans les attractions touristiques qui sont proches de la rivière, ainsi que certaines parties de Chinatown, surtout pendant les périodes de marée haute.

Les abords immédiats de la rivière Chao Phraya sont inondés et les navettes ne circulent plus sur le fleuve

Au sein de la région métropolitaine de Bangkok, plusieurs banlieues et les zones adjacentes à la rivière Chao Phraya connaissent des inondations. Comme ces zones sont surtout des zones résidentielles et industrielles, elles ne sont normalement pas visitées par les touristes. Le gouvernement a demandé aux habitants de quitter ces zones à cause des inondations.

Le Skytrain BTS et MRT (métro) fonctionnent normalement. Les taxis et les tuk tuk opèrent sur ​​une base limitée. Beaucoup de lignes de bus ont été déroutés ou suspendu en raison de l’inondation. Les services de bateaux express sur la rivière Chao Phraya ont également été suspendus, comme la plupart des activités touristiques liées au fleuve.

Selon des représentants du gouvernement, la période du 27 octobre jusqu’au 1 novembre 2011 sera une période de pointe pour les inondations, en raison d’une combinaison de haute marées saisonnières et d’un grand volume d’eau s’écoulant des provinces du nord à travers la région de Bangkok. Le gouvernement a annoncé des vacances pendant cette période afin de faciliter la gestion des mesures de contrôle des inondations.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire