Cette région située aux confins du Laos, de la Thaïlande et du Myanmar (Birmanie) fournissait autrefois 70 % de l'opium mondial. Mais beaucoup de producteurs de pavot ont abandonné cette culture, sous la pression de la Chine notamment. Sans trouver pour autant d'autres moyens de subsistance.

La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite    

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.