La police de Koh Chang, une île touristique située dans la province de Trat, est à la recherche de six touristes européens, dont deux Français, qui ont quitté leur hôtel après avoir été testés positifs au COVID-19.

Les six touristes sont arrivés à Koh Chang après être entrés en Thaïlande dans le cadre du programme « Test and Go » le 4 janvier et ont subi des tests RT-PCR à l’hôpital du district.

Mais lorsque les résultats des tests positifs ont été connus, les responsables de la santé ont essayé, sans succès, de les trouver à leur hôtel, afin qu’ils puissent être placés en quarantaine.

En décembre, un touriste israélien avait quitté une installation de quarantaine et s’était rendu dans plusieurs provinces avant d’être arrêté par la police thaïlandaise sur l’île de Samui dans la province de Surat Thani.

Il risque aujourd’hui une peine de prison et surtout d’être expulsé avec interdiction définitive de revenir en Thaïlande.

Le scénario cauchemar : positif au Covid en Thaïlande

Le cas des deux Français qui tentent d’échapper à une quarantaine forcée illustre un scénario de plus en plus fréquent, cauchemar qui consiste à être testé positif en arrivant en Thaïlande en étant parti de son pays, avec un test négatif.

Une mésaventure malheureusement de plus en plus fréquente avec le variant Omicron qui peut transformer vos vacances en Thaïlande en une aventure inoubliable…

Alors qu’avec le variant Delta les cas positifs à l’arrivée en Thaïlande étaient très rares, on n’en recense de plus en plus avec le variant Omicron beaucoup plus contagieux, et plus susceptible d’être transmis dans les transports aériens ou dans les transports entre l’aéroport et l’hôtel.

Les vacances de Noël d’une famille norvégienne se sont ainsi transformées en cauchemar covid-19 après que leur fils de 9 ans a été testé positif à son arrivée en Thaïlande et que la famille a été placée en isolement dans un hôpital.

Prêts à tout pour échapper à la quarantaine

Ces touristes en fuite ne sont pas les premiers à vouloir échapper à la quarantaine à tout prix: selon le Times, un Espagnol et une Portugaise avaient réussi également à échapper à la police néerlandaise à l’aéroport de Schiphol, près d’Amsterdam après un test positif à l’aéroport.

Au Pakistan, une quinzaine de voyageurs venus d’Afrique du Sud avaient trompé la vigilance d’un hôpital où ils étaient placés en quarantaine fin décembre. En Tasmanie, le même comportement avait conduit à la veille de Noël un Australien tout droit en prison.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

8 replies on “Deux Français en cavale après avoir été testés positifs en Thaïlande”

  1. de Touristes à bétails, il faut faut absolument éviter la Thaïlande

  2. Des sal.pards qui méritent d’être entre 4 murs ! C’est en agissant ainsi que les français ont mauvaise réputation …

  3. Le pays du sourire est devenu le pays de la grimace masquée , la Thailande et ses corrompus achetés par le N.W.O. comme la France montre son vrai visage.

  4. UNE DES RAISONS DE LA FUITE EN AVANT DE CES GENS DE DIFFERENTES NATIONALITES C EST LE PRIX EXORBITANT DES MISES EN QUARANTAINE QUE NE COUVRENT PAS LES ASSURANCES

    1. Entre payer la quarantaine ou la prison en Thaïlande et une interdiction à vie, mon choix est vite fait….
      Car dans tous les cas ils vont se faire prendre.

Comments are closed.