Catégories
Actu

Plus de 100 000 touristes chinois séjournent toujours en Thaïlande

Plus de 100 000 Chinois sont encore en Thaïlande, dont environ 14 000 en provenance des villes les plus touchées par l’épidémie de coronavirus.

Selon le dernier recensement du Bureau de l’immigration plus de 100 000 touristes chinois séjournent toujours en Thaïlande, dont 2038 sont originaires de la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus, et 12 256 de Guangzhou, qui est proche de Wuhan.

D’après les déclarations du lieutenant-général de police Sompong Chingduang, commissaire du Bureau de l’immigration de la Thaïlande, 1 004 067 Chinois sont arrivés en Thaïlande entre le 1er janvier et le 6 février, et 889 567 sont déjà rentrés chez eux.

Au cours de la même période, 23 933 personnes sont arrivées de Wuhan et 21 895 d’entre elles sont parties. Sur les 103 944 arrivées de Guangzhou, 91 688 ont également déjà quitté la Thaïlande.

Le lieutenant-général Sompong a précisé que les touristes de Wuhan et de Guangzhou faisaient l’objet d’un dépistage médical rigoureux à leur arrivée en Thaïlande, ainsi que de contrôles de suivi aléatoires pour s’assurer qu’ils n’avaient pas développé de symptômes depuis leur arrivée.

Récemment le Ministre de la santé s’en est pris violemment aux touristes occidentaux qui selon lui, refusent de porter les masques chirurgicaux qui leur sont proposés, les menaçant d’expulsion.

Le commissaire à l’immigration a déclaré que la plupart des visiteurs chinois encore en Thaïlande étaient arrivés avant que l’épidémie de coronavirus ait été rendue publique.

Ceux qui ne peuvent pas retourner en Chine, en raison de restrictions de voyage, ont demandé de prolonger leur visa et le Bureau de l’immigration a pris des dispositions pour que le personnel médical procède à des contrôles de santé, afin qu’ils puissent isoler et soigner toute personne qui a de la fièvre, a ajouté le commissaire.

Depuis le 27 janvier la Chine a suspendu les autorisations de voyages en groupe à l’étranger, mais les touristes individuels peuvent toujours voyager.

La Thaïlande n’a imposé aucune restriction à l’entrée des touristes chinois sur son territoire, contrairement à d’autres pays comme le Vietnam, le Japon, Hong Kong ou Singapour qui ont pris des mesures d’interdiction partielle ou totale, et de mise en quarantaine.

Le ministère de la Santé publique a déclaré la semaine dernière avoir découvert un traitement médical qui a rendu la nouvelle souche de coronavirus inactive en 48 heures.

La découverte a été faite en traitant une patiente chinoise de 70 ans qui a été hospitalisée en Thaïlande pour une pneumonie et un excès de liquide dans les poumons causés par le coronavirus.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Il n’y aura pas d’expulsions, le regime Thai est trop proche de celui de la Chine pour surtout pas le vexer et les frontières ne seront pas fermées.
    La junte au pouvoir a choisi de mettre la sécurité de ses citoyens en danger au profit des relations commerciales et du profit des grandes sociétés.
    Quant au ministre de la santé ( ancien dealer ) il est trés mal placé pour ses commentaires, encore un “junta boy ” incompétent et en plus raciste .