Selon une information publiée par le site thaivisa, il serait de nouveau possible d’obtenir une exemption de visa de 30 jours avec une entrée par voie terrestre.

Auparavant la délivrance de l’exemption de visa de 30 jours était possible uniquement pour les voyageurs arrivant en Thaïlande par voie aérienne. La durée était limitée à 15 jours par voie terrestre pour éviter la pratique des “visa run”.

 

Source : http://www.thaivisa.com/
Source : http://www.thaivisa.com/

Attention aux visa runs !

Depuis le mois d’aout 2014, la pratique dite des “visas run” n’est plus acceptée par les services de l’immigration, il n’est donc plus possible d’envisager un séjour de longue de durée en Thaïlande en enchaînant les exemptions de visa de 30 jours.

Aujourd’hui il est précisé en plus que la délivrance de visa de 30 jours sera limité à deux occurrences par année calendaire.

En revanche depuis le 29 août 2014, il est désormais possible de prolonger sur place une exemption de visa de 30 jours en se rendant an centre d’immigration de Chaeng Wattana (frais de 1900 baht à prévoir).

Pensez à prendre : une photo d’identité, photocopie de la première page de votre passeport et de votre carte d’entrée, 1900 baht en liquide uniquement…. et beaucoup de patience.

Ne pas confondre le coup de tampon avec un visa

Un visa de 30 jours délivré aujourd'hui à la frontière cambodgienne. Source : http://www.thaivisa.com/
Un visa de 30 jours délivré aujourd’hui à la frontière cambodgienne. Source : http://www.thaivisa.com/

La confusion est fréquente chez les voyageurs qui viennent passer quelques jours de vacances en Thaïlande.

Le coup de tampon apposé sur votre passeport en arrivant à l’aéroport n’est pas un visa mais une exemption de visa, dont la durée est limitée à 30 jours (prolongeable 30 jours, voir la liste de pays dans le tableau en fin d’article).

Les visiteurs, membres de la Communauté européenne, entrant en Thaïlande pour des motifs touristiques, sont dispensés de visa d’entrée : c’est le « transit without visa », une formalité gratuite, mais limitée dans le temps.

Quelque soit la durée de votre séjour, et son motif (touristique, professionnel etc…) il est recommandé de bien choisir son visa en Thaïlande, et d’entrer avec le visa correspondant, et surtout de ne pas dépasser sa durée de validité.

Les sanctions pour dépassement de visa ayant été récemment considérablement alourdies, avec mise en place d’une liste noire des personnes en situation irrégulière.