do not fly - thailande-fr

Le Centre thaïlandais pour l’administration de la situation du COVID-19 (CCSA) a suspendu temporairement toutes les arrivées de citoyens non thaïlandais en provenance d’Inde, du Pakistan et du Bangladesh, pour empêcher la propagation d’une nouvelle variante du COVID-19 en Thaïlande hautement contagieuse.

Les arrivées de ressortissants thaïlandais en provenance de ces trois pays d’Asie du Sud sont autorisées, mais elles sont soumises à une quarantaine d’État obligatoire de 21 jours au lieu de 14.

Ces restrictions plus strictes ont été annoncées après que sept ressortissants indiens, qui sont arrivés en Thaïlande le 17 avril parmi les 149 passagers d’ un vol Air India, ont été diagnostiqués positifs à la Covid-19 et ont été hospitalisés pour traitement.

L’information sur ces arrivées a déclenché de nombreuses critiques du gouvernement thaïlandais sur les réseaux sociaux pour sa politique d’ouverture du pays aux arrivées en provenance d’Inde, alors que les infections au COVID-19 ont augmenté de manière exponentielle à plus de 300000 cas par jour dans ce pays, en raison d’une variante plus contagieuse du virus.

Quarantaine de 21 jours

Pour les ressortissants thaïlandais en provenance d’Inde qui souhaitent rentrer chez eux, ils doivent d’abord s’inscrire auprès des ambassades ou des bureaux consulaires thaïlandais et effectuer une quarantaine de 21 jours à leur arrivée en Thaïlande.

Le gouvernement thaïlandais autorise 11 groupes d’étrangers, de divers pays à entrer en Thaïlande. Il s’agit notamment des investisseurs, des hommes d’affaires, de ceux qui ont des familles thaïlandaises, détiennent un permis de travail et ceux qui recherchent un traitement médical en Thaïlande, mais pas pour une infection au COVID-19.

Pendant ce temps, le Bureau de l’aviation civile de Thaïlande a démenti un rapport sur les médias sociaux selon lequel un vol affrété depuis l’Inde, transportant un groupe de riches citoyens indiens, aurait été autorisé à atterrir en Thaïlande.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.