Catégories
Tourisme

La Thaïlande tente de relancer tourisme par tous les moyens

La Tourism Authority of Thailand (TAT) compte sur cette fin d’année, et surtout la suivante pour redonner un élan au tourisme, durement affecté par les troubles politiques qui ont culminé avec les manifestations et les émeutes des “Rouges” dans le centre de Bangkok.

Pour attirer un plus grand nombre de voyageurs et tenter de redorer l’image de la Thaïlande, ternie par les récents évènements, la TAT mobilise les nouveaux médias sur Internet et lance de nombreuses opérations afin de relancer le tourisme dans le Royaume.

Internet est devenu le média favori de la TAT pour lancer ses campagnes de promotion via le site Amazing Thailand qui cible les jeunes générations. Amazing Thailand se voit maintenant doté d’un groupe Facebook, d’un compte Twitter ainsi que d’une chaine Youtube, tous spécialement dédiés à la promotion du tourisme en Thaïlande. Une idée intelligente qui surfe sur la popularité de ces nouveaux médias informatiques.

Une suppression des frais pour les visas touristiques est également mise en place jusqu’à mars 2011. Le gouvernement annonce qu’un ensemble d’aides au secteur du tourisme sera aussi disponible, comme la réduction des taxes d’aéroports ou un budget de 360 millions de bahts à destination du tourisme domestique.

La TAT mise principalement sur l’année 2011 pour retrouver les chiffres du tourisme des années précédentes et attends donc 15,5 millions de visiteurs pour l’année à venir ainsi que 600 milliards de bahts de revenus. La période estivale va voir l’arrivée progressive de touristes avec un pic espéré lors de la haute saison, de novembre à avril.

La Thaïlande tente de faire oublier les manifestations à répétition qui ont secoué Bangkok, et engendré une chute des entrées touristiques.

Samui, Phuket et Pattaya restent les destinations favorites des touristes étrangers, mais les chiffres de cette année risquent d’être moins élevés que ceux de l’année précédente. Le nombre de visiteurs attendus à Samui devrait être entre 800 000 et 900 000, selon les prévisions, chiffre en dessous du 1,1 millions de 2009.

D’importantes soldes sont prévues pour les mois de juin, juillet et août dans les grands magasins. Cette initiative devrait permettre de donner un coup de fouet à la consommation et aider les magasins du centre de Bangkok qui avaient beaucoup souffert de l’occupation et de l’incendie du quartier de Rajprasong (centre ville commercial) par les “Chemises Rouges”.

Les offices de la TAT à l’étranger vont également redoubler d’efforts pour faire oublier ces derniers mois. Les bureaux de Chine, Japon, Taïwan, Corée du Sud et de Hong-Kong focalisent leur publicité sur le golf et le tourisme vert afin d’attirer les visiteurs asiatiques, en particulier les touristes chinois qui sont de plus en plus nombreux. La TAT a prévu l’arrivée de 800 000 visiteurs du Pays du Milieu pour cette année, avec une probable hausse pour 2011.

La Thaïlande avait vu les chiffres du tourisme largement baisser lors de la crise politique qui a secoué le pays durant les mois de mars, avril et mai derniers. Les touristes arrivés à l’aéroport de Suvarnabhumi en avril étaient de 680 000, d’après la TAT, soit une réduction de 21% comparé aux 860 000 voyageurs du mois d’avril 2008.

M.B

  • Bonjour, Si la Thailande recherche a relancer le Tourisme, il faudrait avant tout que le bath soit moins fort avec un taux de change 1 Euro entre 47 a 50 bath & 1 USD 35 a 38 bath.

  • Outre, ce que vous citez dans votre analyse, il faudrait que les autorités revoient les règlements sur les visas. Pour demander un premier visa, cela coûte une fortune en euros pour un couple marié venu de Belgique et souhaitant vivre en Thaïlande. Epoux, visa “OA” d’un an, arrivés ici, se présenter tous les 3 mois à l’immigration, en principe gratuit (Mais pourboire vivement recommandé… et demandé par l’Officier d’immigration très désagréable de PATONG-BEACH), épouse, visa “O”, sorties tous les 3 mois de Thaïlande et y rentrer, valable un an. Dates qui ne coïncident plus pour les deux visas obtenus le même jour à Bruxelles, notion de couple marié inconnu par les Thaïs. Cet argent est stupidement dépensé avec l’impression que la Thaïlande recherche le dernier sou ! En outre, cela coûte très cher. Séjourner en Thaïlande est aussi du tourisme mais, de longue durée. D’autres pays accueillent vraiment et cordialement les étrangers pour de longues durées sans les déranger à ce point avec de la paperasse et ce que l’on peut assimiler à une “non-envie” d’accueil. Pour nous, le titre de l’article de coïncide pas avec la réalité vécue !

  • La meilleure communication a apporter sur internet serait celle d’un pays stable.
    Les images restent longtemps dans les esprits, et l’effort est quotidien