Quatre à cinq heures d’attente pour franchir le contrôle de l’immigration, c’est ce qui attend les voyageurs dans les deux principaux aéroports de Bangkok, débordés par l’afflux de touristes.

Les médias sociaux ont été submergés depuis hier de commentaires postés par des passagers exaspérés qui ont été obligés d’endurer des attentes allant jusqu’à cinq heures avant d’avoir leur passeport tamponné à Don Mueang la semaine dernière.

La situation n’est guère plus enviable dans le principal aéroport de Bangkok Suvarnabhumi comme en témoigne ce tweet posté hier soir

La situation devrait empirer à l’approche de la haute saison des mois d’hiver (décembre et janvier) car en dépit de sa capacité annuelle qui est de 45 millions de passagers, l’aéroport de Bangkok attend plus 59 millions de touristes d’ici la fin de l’année.

Depuis le début de l’année 2017, les services de l’immigration sont fréquemment débordés : le principal aéroport de Bangkok, inauguré en 2006, voit chaque jour défiler environ 200 000 passagers, une augmentation de 24% par rapport à la moyenne de 2016.

L’aéroport de Don Mueang gère quant à lui 40.000 passagers par jour en moyenne, soit quatre fois plus qu’en 2012, ce qui dépasse largement sa capacité initiale.

Lors du Sommet mondial de l’Association internationale du transport aérien (IATA) à Cancun, auquel ont participé plus de mille responsables de transports mondiaux, l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi a été fortement critiqué pour sa fréquentation bien trop élevée par Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA.

36 millions de touristes en 2017 ?

Avec un moyenne de trois millions de touristes par mois (ou 100.000 par jour) la Thaïlande est bien partie pour battre un nouveau record de fréquentation en 2017.

Les arrivées touristiques en Thaïlande devraient atteindre ou dépasser les 36 millions en 2017 selon une estimation de l’unité de recherche de la banque SCB.

Selon les estimations de la SCB le tourisme emploie directement et indirectement 10 millions de travailleurs, (en augmentation de1,4% chaque année) soit une part estimée à 26% de l’emploi total en Thaïlande, qui correspond à 20% du PIB.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire