Récemment reprise par ses employés, la Cool Guest House à Chiang Mai propose un service intégralement en français pour des touristes soucieux de l’environnement. Rencontre avec Cédric et Né, ses nouveaux dirigeants.

Ouverte, il y a sept ans par Xavier et Nathalie, lui français, elle thaïlandaise, la Cool Guest House propose aux touristes français un dépaysement en douceur.

Plongez dans l’ambiance asiatique par une décoration thaïe, goûtez au plaisir de la cuisine du pays, mais ne faites pas l’impasse sur votre baguette au petit-déjeuner.

Si 90% de la clientèle est française c’est avant tout parce que les employés, même thaïlandais, parlent la langue de Molière.

Ainsi, vous pourrez profiter des services de la chambre d’hôtes et de son agence de voyage dans votre langue.

Une « envie de faire changer les choses  »…

Celle-ci propose des circuits à la rencontre des éléphants et des cool éco trekking.

« On travaille avec un guide originaire de la tribu Karen blanc. On définit avec lui des itinéraires loin des zones touristiques. Les gens vont dormir dans sa famille. On essaye quand on peut de les faire planter du riz et des arbres. »

Au-delà du métissage thaïlandais et français qu’ont donné ses anciens propriétaires à la Cool Guest House, ils lui ont aussi insufflé le soucis de l’environnement.

Cédric et Né, deux des trois codirigeants, veulent suivre cette voie du tourisme durable. « Nous continuerons les projets, avec une nouvelle énergie, de nouvelles idées. Nous avons la même envie de faire changer les choses ».

…avec des « petits détails »…

Ils mettent gratuitement à disposition de leurs hôtes des vélos, tout ce qui est servi aux clients viennent de petits commerçants bios et locaux. Ils proposent des jus de fruits frais sans colorant et ont même leur propre boulanger français!

Le thé à la fleur du nom de butterfly pea, improvisé en boisson glacée est devenue leur boisson d’accueil.

« On est loin d’être parfait. Mais on propose par exemple des frigos communs, et à la place des bouteilles d’eau illimitées, des bouteilles en verre. Le produit anti moustique est naturel. C’est des petits détails mais les gens nous le disent, ils ne viennent pas pour ça mais sont ravis d’être dans une guest house éco-friendly ».

Cependant, il est nécessaire de s’adapter à la clientèle en proposant un certain confort. « Les chambres sont climatisées oui ! »  en sourit Cédric.

…et quelques projets en tête

Les nouveaux dirigeants ont de nombreux projets, comme permettre aux clients de recharger leur smartphone avec l’énergie solaire.

L’agence de tourisme souhaite aussi lancer le « Tripadvisor des sanctuaires d’éléphants. » Les touristes qui les auront visités pourront à leur retour les noter selon des critères éthiques. « Les sanctuaires les moins respectueux envers les animaux seront ainsi éliminés et les meilleurs augmenteront dans le ranking. »

L’agence a été reconnue par l’Autorité Thaïlandaise du Tourisme en 2013 et 2014. La Cool Guest House a figuré plusieurs années de suite dans « le Routard ». Avec la rénovation de ses chambres, Cédric espère que le guide la conseillera de nouveau.

Cloé Pombo et Romane Dubrulle

  • paul

    chiang mai la ville la plus poluée de thailande feux de foret embouteillage et le nombre de vols qui ne finit pas d’augmenté bravo pour la guest house écolo c plus polué a chiang mai que bangkok regarder le degrés de polution sa fait peur on a lime les touristes avec du réve

    • Cool Guesthouse

      Bonjour Paul,

      Effectivement l’Asie en général est un continent qui souffre de la pollution davantage que l’Europe… Mais c’est également une région pleine de trésors et de belles choses, où les gens aiment les étrangers ! C’est pourquoi notre Guesthouse répond aux demandes des curieux de découvrir un nouveau pays, la Thaïlande, ou une nouvelle ville, Chiang Mai, qui d’ailleurs est loin d’être la ville la plus polluée du pays…
      Il est vrai qu’aujourd’hui être éco-friendly est de plus en plus difficile quand on voit les mœurs de la population en général, merci de le reconnaître 😉
      Nous espérons que votre voyage a Chiang Mai ne vous a pas laissé uniquement le souvenir de la pollution des quartiers actifs du centre ville, mais qu’il a été parsemé de belles aventures