À Chiang Mai, les étrangers peuvent choisir de faire du tourisme autrement en participant à des cours de cuisine thaïe.

Visite des temples, balade à dos d’éléphants, trekking, boxe thaïe, sont d’autant d’activités qui attirent des millions de visiteurs chaque année. Mais avez-vous déjà pensé à faire du tourisme différemment ?

Participer à un cours de cuisine traditionnelle thaïe est une autre manière d’appréhender la culture locale. Il vous sera possible de découvrir la préparation des plats qui vous sont habituellement servis au restaurant.

Visite du marché, cuisine et dégustation

Smile Organic Farm propose des cours de cuisine à la journée, à la demi-journée ou le soir pour un tarif variant de 800 à 1200 THB.

Pour le cours du soir, le départ est prévu entre 15h et 15h30. La professeure récupère ses élèves à leur hôtel pour rejoindre un marché local situé à 40 minutes de la vieille ville.

Après une présentation des produits régionaux couramment utilisés dans la cuisine thaïe, le groupe se dirige vers l’école de cuisine. Il s’agit d’une ferme bio, du nom de “Smile Organic Farm”, tenue par quatre amis.

Vers 17h, les touristes sont invités à sentir et à toucher les différents légumes, fruits et plantes aromatiques du potager. Après une visite des lieux, l’heure est aux fourneaux.

Chaque participant choisit quatre plats à réaliser : une entrée, un curry, une soupe et un sauté de pâtes, riz, poulet etc.

Pour cuisiner, chaque élève dispose de son propre espace de travail. Les consignes sont données en anglais par la professeure.

Le groupe est composé d’environ six personnes, ce qui permet un suivi plus individuel, quasiment particulier. La dégustation des plats se fait dans une ambiance conviviale.

Elle est l’occasion de discuter avec les participants venant du monde entier.

Une cuisine bio et traditionnelle

Cuisiner, déguster, cuisiner, déguster, tel est le refrain de la soirée. Pour les adeptes du “no spicy”, pas d’inquiétude, chacun épice son repas comme il le souhaite.

La professeure indique les doses aux plus réticents même si selon elle, un plat non épicé n’est pas un véritable plat thaï.

Les produits utilisés pour l’élaboration du menu proviennent essentiellement de la ferme et du marché local.

Quand vient le moment de façonner la pâte de curry, pas de mixeur, ni de robot de cuisine.

Les touristes auront besoin d’énergie et d’un peu d’huile de coude pour piler les piments dans le mortier, technique traditionnelle thaïlandaise.

Vers 20h, chaque personne repart avec son livre de recettes et l’estomac bien rempli. Le minibus dépose les visiteurs où ils le souhaitent dans la vieille ville ou à leur hôtel.

D’autres écoles de cuisine à Chiang Mai

Smile Organic Farm n’est pas la seule école de cuisine à Chiang Mai. Plusieurs fermes bio proposent des activités similaires.

À Thai Farm, des cours de cuisines sont dispensés par une Belge en dehors de Chiang Mai. Comptez environ 1300 THB la journée.

À 4mk de la vieille ville, à l’école Khroua baan thaï, une Thaïlandaise donne des cours de cuisine en français.