Catégories
Tourisme

Plus d’un milliard de touristes dans le monde en 2012

Le tourisme international a augmenté de 4% en 2012, dépassant les 1,035 milliards de touristes (39 millions de plus qu’en 2011) pour la première fois dans l’histoire.

La crise économique mondiale a épargné le tourisme qui enregistre plus d’1 milliard de visiteurs en 2012. Le tourisme international a augmenté de 4% en 2012, dépassant les 1,035 milliards de touristes (39 millions de plus qu’en 2011) pour la première fois dans l’histoire.

La Chine et la Russie occupent les premières places au palmarès des touristes les plus dépensiers, d’après les derniers chiffres de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) . Après avoir chuté de 3,9% en 2009, le nombre de touristes dans le monde a rebondi de 6,6% en 2010 puis a progressé de 5% en 2011.

 

touristbeachpattaya
Le tourisme international a augmenté de 4% en 2012, dépassant pour la première fois le milliard de touristes

L’OMT a également déclaré que la crise économique mondiale n’avait en rien modéré la croissance des voyageurs. Le nombre de touristes internationaux était en hausse depuis 2011 avec 996 millions de touristes, mais c’est la première fois que ce chiffre dépasse la barre des 1 milliard.

«  2012 a été une année d’instabilité économique constante dans le monde entier, en particulier dans la zone européenne. Mais malgré cela, le tourisme international a réussi à maintenir le cap »

a déclaré dans un communiqué Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT.

« La seule région à afficher une baisse d’année en année est le Moyen-Orient en raison de l’instabilité politique dans les endroits touristiques tels que l’Egypte ou la Syrie. Le tourisme est un des piliers que le gouvernement devrait soutenir dans le monde entier pour apporter une solution dans la stimulation de la croissance économique », a-t-il ajouté.

Les prévisions de l’OMT annoncent une augmentation de 3,8 % en moyenne par an jusqu’en 2020, prévoyant que le nombre de touristes internationaux s’élèverait alors à 1,8 milliards.
L’Asie et l’Afrique devraient enregistrer une forte croissance en 2013, avec 5 % à 6 % pour la région Asie-Pacifique et 3 % à 4 % pour l’Afrique.

L’Europe reste la région la plus visitée au monde avec 535 millions d’arrivées. La France a également connu un nouveau record en 2011 en atteignant 81,4 millions de touristes étrangers et reste ainsi le premier pays d’accueil des touristes internationaux.

Hong Kong a été le plus performant en matière de dépenses des touristes lors de leurs voyages, avec une augmentation des recettes de 16 %. Les Etats-Unis enregistrent une hausse de 10 % et 6 % pour la Grande-Bretagne, en partie grâce aux Jeux Olympiques de Londres 2012.

L’Asie-Pacifique en tête

La région Asie-Pacifique a enregistré la plus forte croissance de visiteurs étrangers l’an dernier : 6,5 % , pour atteindre 233 millions de touristes.

La croissance la plus élevée est en Asie du sud avec 8,7% de voyageurs de plus que 2011.

L’OMT a déclaré que l’Asie et les Amériques ont été les régions les plus « ouvertes » à l’entrée des touristes en particulier grâce à la facilité d’obtenir un visa. En moyenne, 20% de la population de la planète n’a pas eu besoin de visa pour aller visiter une destination asiatique, tandis que 19% a pu obtenir un visa à l’arrivée et 7% un visa électronique.

Record de fréquentation pour la Thaïlande

La Thaïlande a quand à elle atteint un nombre record de visiteurs en 2012 en dépassant les 22 millions de touristes étrangers. 22.303.065 pour être exact, soit 15,98 % de plus par rapport à 2011.

« Nous sommes très heureux d’avoir atteint ce résultat dans l’année du 85 ème anniversaire de sa Majesté le Roi. C’est aussi un hommage à la coopération et à la créativité de l’entière industrie du tourisme et du voyage thaïlandais », a déclaré le gouverneur de la TAT Surphon Svetasreni.

Le gouverneur a déclaré que le principal facteur de ce résultat est la prévalence de la paix mondiale, régionale et locale et de sa stabilité.

« L’an dernier, le monde était en paix en général et il n’y avait pas de grandes catastrophes géopolitiques, économiques, environnementales ou naturelles et aucunes pandémies. Les voyages et le tourisme ne peuvent se développer que si les conditions sous-jacentes qui les soutiennent dans le monde entier restent libres de tout trouble et de toute perturbation. C’est la leçon la plus importante à apprendre dans toute l’industrie du monde entier ».

Les chinois sont les premiers touristes à avoir visiter le Royaume en 2012 avec 2,7 millions de voyageurs, suivit des Malaysiens (2,5 millions), des Russes (1,3 millions), des Japonais (1,3 millions), des Coréens (1,1 millions), des Anglais (870 164) et des touristes Allemands avec 681 566 touristes. Les Français étaient plus de 500 000 à visiter la Thaïlande en 2011.