La demande pour profiter de la réouverture de la Thaïlande ne faiblit pas: depuis l’ouverture du site le 1er novembre, 147 503 demandes ont été enregistrées et 92 920 ont été acceptées.

La réouverture de la Thaïlande est donc devenue une réalité tangible et chiffrable avec une croissance importante des demandes qui atteignent en moyenne 12720 inscriptions par jour.

Près de 150 000 demandes de Thailand Pass en 10 jours

Certes on est encore loin des 100 000 entrées quotidiennes qu’enregistrait la Thaïlande en 2019, avant les restrictions imposées pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Mais en un peu plus de 10 jours le Thailand Pass a déjà réussi a séduire trois fois plus de touristes que la « Phuket Sandbox » en trois mois.

Parmi ceux qui sont déjà arrivés sur place on dénombre 1041 Français, soit le neuvième pays qui a envoyé le plus de touristes pendant cette phase réouverture, et le quatrième pays européen après l’Allemagne, qui enregistre pourtant en ce moment plus de 50 000 nouveaux cas par jour, (3274), le Royaume-Uni (1785) et la Suisse (1116).

Le grand absent reste pour le moment la Chine qui en 2019 représentait près de 30% des arrivées de voyageurs internationaux avec 10,9 millions de touristes.

Mais pour le moment les Chinois qui voyagent à l’étranger doivent faire entre deux et trois semaines de quarantaine en rentrant chez eux: un facteur dissuasif qui devrait perdurer plusieurs mois, tant que la Chine reste fidèle à sa politique officielle de zéro Covid.

Le programme «Phuket Sandbox», a généré 2,14 milliards de bahts auprès de plus de 70 000 « touristes » entre juillet et septembre, mais seulement 31 000 d’entre eux étaient des visiteurs étrangers, le restant étant des Thaïlandais rentrant chez eux que l’ont peu difficilement qualifier de touristes…

Bhummikitti Ruktaengam de la Phuket Tourist Association a déclaré aux médias que les derniers chiffres, qui comprennent le mois d’octobre, montrent que 51 748 touristes ont dépensé environ 62 000 bahts chacun pendant leur séjour dans « le bac à sable ».

Au delà des chiffres c’est l’ambiance qui a changé, surtout à Phuket où le retour des touristes n’est pas passé inaperçu…

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.