Phuket a prolongé les restrictions d’accès mises en place depuis le 3 août jusqu’à la fin du mois d’août, en raison du nombre toujours élevé de nouveaux cas de COVID-19 transmis localement.

L’île touristique de Phuket en Thaïlande restera donc interdite d’accès pour les visiteurs provenance du reste des autres provinces de Thaïlande jusqu’au 31 août pour tenter d’empêcher la récente augmentation du nombre de cas de Covid-19 de se propager dans l’île.

Phuket a enregistré plus d’une centaine de nouveaux cas de COVID-19 hier (samedi). Tous ont été transmis localement et aucun ne provient du programme « bac à sable ». Les infections accumulées sur l’île sont désormais au nombre de 1 940, avec 14 décès et 776 soignés dans les hôpitaux.

Les restrictions ne s’appliquent pas aux visiteurs étrangers qui voyagent à Phuket dans le cadre du programme spécial de réouverture au tourisme de la Thaïlande mis en place depuis le 1er juillet, sous le nom de « Phuket sandbox » ou « Phuket bac à sable ».

Depuis le 1er juillet, les touristes entièrement vaccinés contre la COVID-19 sont autorisés à se déplacer librement sur l’île, sans faire de quarantaine à l’arrivée, une initiative surnommée le « bac à sable de Phuket » et destinée à relancer progressivement le tourisme en Thaïlande

Pas de restrictions pour les touristes internationaux et les résidents de Phuket

Les exceptions à ces mesures comprennent outre les visiteurs liés au programme « bac à sable, ou Sandbox » les résidents de Phuket et les personnes qui ont été vaccinées avec deux injections de Sinovac ou au moins une injection d’AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Johnson & Johnson au moins 14 jours avant leur arrivée à Phuket, ou ceux qui se sont remis d’un infection à COVID-19 depuis au moins 90 jours.

Les visiteurs doivent aussi produire des résultats de test RT-PCR ou Antigen négatifs datant de moins de 72 heures.

Cependant, les enfants de moins de 6 ans peuvent entrer sans être vaccinés sur l’île s’ils sont accompagnés d’un tuteur répondant aux exigences requises.

Les enfants âgés de 6 ans, mais de moins de 17 ans, doivent produire un résultat négatif au test RT-PCR ou Antigen ne datant pas de plus de 72 heures. Les étudiants de moins de 18 ans qui doivent entrer sur l’île pour étudier doivent produire une carte d’étudiant et passer un test RT-PCR.

L’île a le taux de population vaccinée le plus élevé du pays, car environ 90% des habitants ont reçu leur premier vaccin, tandis que 70% sont entièrement vaccinés. Selon la Tourism Authority of Thailand (TAT)

Phuket est au cœur des efforts visant à relancer l’industrie touristique thaïlandaise, une source de revenus majeure qui a été dévastée par la pandémie.

20 000 touristes internationaux

Selon M. Thanakorn Wangboonkongchana, secrétaire attaché au bureau du Premier « le bac à sable » de Phuket a été un succès, attirant près de 20 000 touristes internationaux depuis son ouverture avec 371 826 nuitées réservées dans des hôtels avec des certificats de la Safety and Health Administration (SHA) jusqu’à fin septembre.

Les visiteurs des États-Unis ont constitué le plus grand nombre d’arrivées étrangères, suivis par ceux du Royaume-Uni, d’Israël, d’Allemagne et de France, a ajouté M. Thanakorn.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.