Comme son nom l’indique, le Muay Thai est le sport national de la Thaïlande : mais le Cambodge prétend que la boxe thaïlandaise tire en fait ses origines de l’art martial national cambodgien, le Kun Khmer.

En tant qu’hôte des Jeux d’Asie du Sud-Est de cette année, prévus en mai 2023, le Cambodge a changé le nom de la compétition de Muay Thai en Kun Khmer. Un coup bas inadmissible pour la Thaïlande, qui menace de ne pas d’envoyer son équipe de Muay Thai au Cambodge.

Mais le Cambodge, quant à lui, n’a pas l’intention de jeter l’éponge pour autant :

« Selon les règles en vigueur, s’il y a quatre pays participants ou plus, [Kun Khmer] sera éligible pour les jeux », a déclaré Vath Chamroeun, secrétaire général du Comité d’organisation des Jeux d’Asie du Sud-Est, dans un article publié par le Phnom Penh Post.

Vath Chamroeun a ajouté que le Cambodge riposterait aux menaces de la Thaïlande en n’envoyant pas de kickboxeurs aux Jeux d’Asie du Sud-Est de 2025, qui se tiendront en Thaïlande. Le tournoi a lieu tous les deux ans et les hôtes changent à tour de rôle.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.