Catégories
Société

La Thaïlande propose des cours aux femmes qui épousent des étrangers

Le gouvernement thaïlandais publie peu d’informations récentes sur ces mariages. Une étude du gouvernement datant de 2004 a montré que plus de 15 000 femmes du nord-est (Isan) avaient épousé des étrangers.

Le gouvernement thaïlandais propose des cours gratuits aux femmes thaïlandaises qui épousent des étrangers.

Les cours portent entres autres sur les difficultés qui peuvent survenir à la suite d’un mariage avec un étranger.

Certains aspects plus délicats sont abordés, comme éviter de devenir victime d’escroqueries ou de trafic d’êtres humains lorsqu’elles s’installent à l’étranger.

Le ministère thaïlandais du développement social estime qu’un certain nombre de femmes considèrent le mariage avec un étranger comme un moyen d’améliorer leur situation économique.

Le gouvernement thaïlandais publie peu d’informations récentes sur ces mariages. Une étude du gouvernement datant de 2004 a montré que plus de 15 000 femmes du nord-est (Isan) avaient épousé des étrangers.

C’est l’une des provinces les plus pauvres de Thaïlande. Chaque mois, ces femmes ont envoyé un total de 122 millions de bahts à leurs familles.

« Notre cours enseigne aux femmes thaïlandaises comment se conduire à l’étranger, comment mieux connaître les lois de leur pays de destination, et comment se préparer avant de partir »

a déclaré Patcharee Arayakul, le directeur de la division ministérielle pour l’égalité entre les sexes.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Une réponse sur « La Thaïlande propose des cours aux femmes qui épousent des étrangers »

« Chaque mois, ces femmes ont envoyé un total de 122 millions de bahts à leurs familles »…ce qui représente un peu plus de 36 millions d’euros par an soit une moyenne de 2400 euros mensuels par femme. Cela semble énorme…

Laisser un commentaire