Catégories
Société

La Thaïlande régularise près d’un million de travailleurs migrants

Le gouvernement thaïlandais a récemment permis de régulariser près d’un million de travailleurs migrants précédemment sans-papiers.

Coopérant avec les pays voisins du Laos, Cambodge et du Myanmar – d’où viennent la plupart des travailleurs migrants – le gouvernement s’emploie à inscrire près de deux millions de migrants pour la plupart venus en Thailande pour travailler. Jusqu’à présent le gouvernement thailandais a annoncé avoir délivré 932 255 permis de travail, et titres de séjour-  dont 812 984 à des immigrés en provenance du Myanmar,  62 792 en provenance du Laos et  56 479 en provenance du Cambodge.

«Ils viennent dans notre pays pour travailler dans le secteur des services, l’agriculture, et ils contribuent à notre économie. Nous devons les traiter comme des égaux “, a déclaré Supat Gukun, qui supervise le projet au sein du ministère du Travail.

Le batiment est un des secteurs qui emploie un fort pourcentage de migrants en Thaïlande

Les migrants ont du remplir des formulaires pour vérifier leur identité, qui sont contrôlées par leurs gouvernements respectifs. Ils ont ensuite obtenu des passeports de leur pays d’origine, et des visas et permis de travail en provenance de Thaïlande. Ces documents sont susceptibles d’aider les migrants à obtenir des soins médicaux, ouvrir des comptes bancaires et envoyer de l’argent à leurs familles.

Des niveaux élevés de migration irrégulière caractérisent depuis longtemps l’Asie. On estime que entre 30 et 40% du total des flux migratoires dans la région ont lieu via des canaux non réglementé.

La Malaisie et la Thaïlande sont les deux principales destinations des migrants en situation irrégulière.

En plein essor de l’économie de la Thaïlande est devenue un pôle d’attraction pour les migrants des pays voisins. Son PIB par habitant est douze fois plus élevé que celui du Myanmar (151 $) et très supérieur aux autres voisins –  comme le Cambodge (270 $ par habitant) et la RDP du Laos (330 $) – qui souffrent également de sous-développement. On estime à environ deux millions les travailleurs migrants en provenance du Myanmar, Cambodge et du Laos  présents en Thaïlande.

Beaucoup de ces migrants sont employés dans la pêche et les conserveries en Thaïlande, l’agriculture, l’industrie, la construction et les services. De nombreuses usines ont été construites dans les zones frontalières pour tirer profit de la main-d’œuvre étrangère bon marché, et un manque historique de canaux officiels pour organiser les migrations du travail a donné lieu à un important trafic humain.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Le gouvernement thai fait un grand et loualable effort pour la regularisation des immigres. Et si c’est ou se sera reellement le cas dans les prochains jour, il est a citer en exemple car la Thailande est loin d’etre un pays fort nanti. Traiter les immigres economiques comme des egaux est une grande generosite que beaucoup d’autres pays ont a imiter. Cela va certainement palier aux problemes de la banque de la main-d’oeuvre de beaucoup de pays dont certains ont une population constamment veillissante, de trafic humain, etc…. Ces immigres souvent bien travailleurs en raison de leur besoin contribuent certainemet a la prosperite economique du pays qui les accueillent. Sans parler du possible mixage de sang qui ameliore les peuples et enrechit les cultures.Des assemblages de fleurs de toutes sortes et de couleurs font de jolis bouquets.